Accueil » Actualité » Renault-Nissan s’associe à Dongfeng pour développer les voitures électriques en Chine

Renault-Nissan s’associe à Dongfeng pour développer les voitures électriques en Chine

Image 1 : Renault-Nissan s’associe à Dongfeng pour développer les voitures électriques en Chine

Le constructeur Renault-Nissan a annoncé ce mardi la création d’une joint venture avec le constructeur chinois Dongfeng. Grâce à cette nouvelle collaboration, Renault-Nissan espère conquérir le marché chinois et développer les voitures électriques. La nouvelle entité née de la joint venture s’appelle eGt Energy Automotive. Elle appartient à Dongfeng à 50% et à Renault et Nissan à hauteur de 25% chacun. L’objectif est de produire des voitures électriques pour le marché chinois qui est un marché en pleine croissance.

Le gouvernement chinois doit en effet lancer dans les prochains jours un projet de loi en faveur du développement des véhicules à énergies propres sur son territoire. La Chine compte notamment imposer des quotas aux constructeurs dont les ventes de voitures électriques et hybrides doivent représenter au moins un cinquième des ventes d’ici 2025. Tout constructeur automobile qui ne respecterait pas les quotas imposés se verrait fortement sanctionné.

Renault-Nissan et Dongfeng comptent commencer à produire des véhicules électriques d’ici 2019. La nouvelle entité utilisera l’usine de Dongfeng située à Shiyan, dans la province d’Hubei. L’usine est capable de produire jusqu’à 120 000 voitures par an. Les véhicules électriques produits devraient être vendus à un prix abordable.

>>> Lire aussi : Firefly : Google abandonne sa petite voiture autonomes

Image 2 : Renault-Nissan s’associe à Dongfeng pour développer les voitures électriques en Chine