Accueil » Actualité » Rentrée 2018 : la fin du téléphone portable à l’école

Rentrée 2018 : la fin du téléphone portable à l’école

Image 1 : Rentrée 2018 : la fin du téléphone portable à l'écoleLe téléphone portable sera interdit dans les écoles et les collèges dès la rentrée 2018. Une promesse de campagne d’Emmanuel Macron mise aujourd’hui à l’ordre du jour par Jean-Michel Blanquer, actuel ministre de l’Education Nationale.

Jusqu’alors, le code de l’éducation interdit déjà l’utilisation des téléphones portables dans les classes. La nouvelle mesure du gouvernement vise à étendre son interdiction aux couloirs, cantines et cours de récréation où ils sont encore autorisés. Ne pouvant bannir les téléphones des établissements scolaires sans bafouer la liberté de communication, Jean-Michel Blanquer souhaite qu’ils soient enfermés dans des casiers dès l’arrivée de l’élève dans son école. Là, il sera disponible en cas d’urgence ou pour un usage pédagogique éventuel.

Reste qu’avec 92 % des adolescents en possession d’un téléphone portable, selon la dernière étude du CREDOC, le contrôle à l’entrée des établissements risque de rapidement devenir un casse-tête.

Au micro de BFM TV, Valérie Sipahimalani, secrétaire générale adjointe du Syndicat National des Enseignements de Second degré, s’inquiète de la mise en application de cette interdiction. Peu ou pas de casiers installés et impossibilité de fouiller les élèves à l’entrée, sont autant d’embuches. « Et si on changeait des mesures [afin de pouvoir fouiller les élèves, NDLR], ça prendrait un temps fou. Comment voulez-vous fouiller 200, 300 voire 400 élèves qui se présentent tous en même temps le matin ? »

>>> Quels sont les meilleurs smartphones à moins de 200 € ?