Accueil » Actualité » Riot Games a trouvé comment capter une nouvelle audience pour League of Legends

Riot Games a trouvé comment capter une nouvelle audience pour League of Legends

La semaine dernière, Riot Games a publié une vidéo sur YouTube mettant en scène les héroïnes Ahri, Akali, Evelynn, et Kai’Sa dans K/DA, l’univers alternatif de League of Legends dans lequel la K-Pop est devenue un phénomène planétaire. Le clip met en scène les quatre combattantes poussant la chansonnette dans des accoutrements aux couleurs flashy.

K/DA – POP/STARS – LEAGU OF LEGENDS


Lors de l’événement de lancement du Championnat du monde de League of Legends pendant laquelle se sont opposé des équipes en provenance du monde entier, le groupe sud-coréen (G)i-dle ainsi que les chanteuses américaines Madison Beer et Jaira Burns, se sontproduites sur scène en compagnie des avatars en réalité augmentée de Ahri, Evelynn, Kai’Sa et Akali, pour interpréter « Pop/Stars ».

Si l’on en croit le nombre de personnes qui ont regardé la vidéo (près de 48 millions déjà), et le succès de la chanson sur iTunes, cette opération de promotion attire toute une cohorte de nouveaux fans vers ce jeu d’arène de bataille en ligne. La K-Pop, les jeunes femmes court vêtues et les K/DA (pour Kill, Death & Assists) sont trois phénomènes qui, pris séparément attirent déjà des foules de passionnés, mais en les unissant dans un même clip et dans un même univers, Riot Games a réussi à créer un vrai phénomène culturel. Les quatre combattantes virtuelles excitent l’imagination des geeks comme du grand public, sans distinction de sexe. Neuf ans après sa sortie, alors qu’il semblait un peu passé de mode, League of Legends va peut-être retrouver un second souffle grâce à ses pop stars.

>> À lire : Riot Games (League of Legends) poursuivie pour discrimination