Accueil » Actualité » Rocket Lab : le treizième lancement se solde par un échec

Rocket Lab : le treizième lancement se solde par un échec

La 13ème mission de Rocket Lab s’est terminée par un échec samedi, après que la fusée de la société ait connu un problème en plein vol.

En conséquence, Rocket Lab a perdu sa fusée, ainsi que tous les satellites qu’elle transportait à bord. La fusée Electron de la société a décollé avec succès à 23h19 heure française du principal centre de lancement de Rocket Lab sur la péninsule de Mahia en Nouvelle-Zélande.

Image 1 : Rocket Lab : le treizième lancement se solde par un échec
Crédit : Rocket Lab

Le lancement semblait se dérouler sans encombre pendant les premières minutes cruciales, mais six minutes après le lancement, la vidéo en direct de la fusée s’est arrêtée. À ce moment, le flux vidéo du laboratoire indiquait que la fusée commençait à perdre de la vitesse et perdre de l’altitude. Rocket Lab a finalement coupé le flux vidéo et a révélé que la fusée Electron avait été perdue pendant le vol.

Espace : que pense la Russie du succès de SpaceX et Crew Dragon ?

Le PDG de Rocket Lab, Peter Beck, s’est excusé de cet échec sur Twitter. « Je suis incroyablement désolé que nous n’ayons pas réussi à fournir à nos clients des satellites aujourd’hui », a-t-il tweeté. « Soyez assurés que nous trouverons le problème, le corrigerons et reviendrons bientôt sur le pad. »

SpaceX prévoit des bases maritimes pour ses missions d’exploration spatiale

La fusée transportait des satellites

La mission, nommée « Pics Or It Didn’t Happen« , transportait principalement des petits satellites d’imagerie de la Terre. La charge utile principale était le CE-SAT-IB de Canon Electronics, conçu pour capturer des images de la Terre avec des caméras à haute résolution et à grand angle.

La fusée a également transporté cinq satellites SuperDove de la société Planet, conçus pour imager la Terre d’en haut. La dernière charge utile était un petit satellite appelé Faraday-1, de la société In-Space Missions, qui accueillait de nombreux instruments de startups et d’autres organisations qui avaient besoin d’un tour dans l’espace.

Rocket Lab attrape sa fusée avec un hélicoptère pour pouvoir la réutiliser

Depuis sa création, le Rocket Lab a mis 53 satellites en orbite basse dans le cadre de 12 missions différentes.

Crédit : Rocket Lab