Accueil » Dossier » Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

Image 1 : Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

Il ne s’agit pas de Star Wars Episode VIII

Un an après Star Wars Le Réveil de la Force, la franchise sera de retour au cinéma en décembre. Attention cependant, Rogue One ne prendra pas la suite de l’Épisode VII, Star Wars Épisode VIII étant prévu pour dans un an, à l’hiver 2017.

Star Wars Rogue One sera en fait le premier épisode d’une série de spin-offs réunis sous la bannière Anthology. Ces films s’attarderont sur un événement ou un personnage majeur de la saga sans toutefois se succéder les uns les autres. Ainsi, Disney et Lucasfilm ont d’ores et déjà annoncé le deuxième film de la collection, qui se penchera cette fois sur la jeunesse de Han Solo. Compte tenu de la richesse de l’univers Star Wars, le filon est quasiment inépuisable et les films Anthology pourraient bien continuer des années après la fin de la nouvelle trilogie.

Image 2 : Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

Le film se terminerait juste avant le début de Star Wars Episode IV

Star Wars Rogue One se déroulera en fait juste avant le début du tout premier film, sorti en 1977. Il racontera l’histoire d’un groupe de la rébellion chargé de s’emparer des plans de l’Étoile de la mort afin de la détruire. Une destruction qui marque d’ailleurs le point final de l’Épisode IV, Un Nouvel Espoir.

Il est souvent fait mention des plans de l’Étoile de la mort dans le tout premier film Star Wars. À l’ouverture du film, on pouvait en effet découvrir Dark Vador dans le vaisseau de la princesse Leia à la recherche de ces fameux plans. Afin d’empêcher l’Empire de mettre la main dessus, elle envoyait alors R2D2 sur Tatooine. Une fois les plans remis aux forces de la Rebellion, ils peuvent donc s’attaquer à l’Étoile noire et la détruire lors de la bataille de Yavin.

Selon les informations du site Hollywood Reporter, Rogue One se terminerait à peine dix minutes avant le début de l’Épisode IV, donc juste avant que Dark Vador n’aborde le vaisseau de la princesse Leia.

Image 3 : Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

Dark Vador sera de retour…

L’information est restée pendant plusieurs mois à l’état de rumeur, mais a finalement été confirmée par la dernière bande-annonce en date du film. Dark Vador sera bien présent à l’écran.

Le personnage ne sera pas incarné par Hayden Christensen, qui interprétait Anakin Skaywalker dans les épisodes II et III de la saga. Mieux, il sera doublé par James Earl Jones, l’acteur qui avait déjà prêté sa voix au personnage dans la trilogie d’origine. On ignore cependant à quel point le rôle de Dark Vador sera prédominant dans Rogue One.

Image 4 : Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

Mais le vrai méchant du film sera Orson Krennic

C’est un personnage encore inconnu dans la mythologie Star Wars, et pourtant il devrait s’agir du principal adversaire des forces de la rébellion. Incarné par Ben Mendelsohn (Animal Kingdom, The Dark Knight Rises), Orson Krennic est l’officier en charge de la construction de l’Étoile noire.

Comme l’indiquent son uniforme blanc et ses décorations, Orson Krennic devrait avoir le grade d’amiral de l’Empire. Le personnage n’est encore jamais apparu au cinéma, mais sera à l’honneur du roman Catalyst prévu pour le 15 novembre, ainsi que d’un nouveau DLC prévu pour le jeu vidéo Star Wars Battlefront en décembre prochain.

Image 5 : Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

L’héroïne est la fille de l’architecte de l’Étoile Noire

On l’a découverte dans la toute première bande-annonce du film en proie à une poignée de stormtrooper, puis enrôlée de force dans la rébellion. Jyn Erso sera la nouvelle héroïne de Rogue One. Interprétée par la comédienne Felicity Jones (Une Merveilleuse Histoire du Temps), elle aura, comme souvent dans la saga Star Wars, un lien de parenté avec un autre personnage majeur de l’intrigue.

Elle est en effet la fille de Galen Erso, incarné par le Danois Mads Mikkelsen (Hannibal, Doctor Strange). Or, celui-ci n’est rien de moins que l’architecte de l’Étoile de la Mort. Comme l’indique le dernier trailer de Rogue One, Galen Erso n’aurait pas coopéré de bon cœur avec l’Empire, mais y aurait été forcé alors que des officiers se rendent chez lui. Comme quoi, même dans un film sans Skywalker ni Solo, Lucasfilm ne peut s’empêcher d’intégrer un drame familial.

Image 6 : Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

Le film n’aura pas de Jedi, mais presque

C’est l’une des premières informations à avoir été annoncée par le réalisateur du film, Gareth Edwards, il n’y aura pas de Jedi dans le film. Le cinéaste a en effet souhaité en faire un film de guerre et d’espionnage et considérait que la présence d’un ou plusieurs Jedi aurait considérablement déséquilibré le rapport de force entre l’Empire et la Rebellion.

L’absence de Jedi ne signifie pas pour autant qu’aucun personnage ne sera sensible à la Force, au contraire. Le comédien chinois Donnie Yen y interprétera un guerrier aveugle, Chirrut Îmwe, qui utilise la Force afin de combattre ses ennemis. Il ne combattra cependant pas à l’aide de sabres laser en combat rapproché, mais avec un bâton, et sera l’un des coéquipiers de l’héroïne, Jyn Erso. C’est probablement le personnage, Dark Vador mis à part, qui ressemblera le plus à un Jedi dans le film.

Image 7 : Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

Un ancien soldat de l’Empire rejoindra la rébellion… avec son droid

Pas de film Star Wars sans droïd attachant. Parmi les membres de l’équipe de Jyn Erso se trouve en effet un nouveau robot humanoïde. Baptisé K-2SO, celui-ci a la particularité d’être un ancien robot impérial. Il appartient en fait à un autre membre de l’équipage, Cassian Andor (Diego Luna) qui l’a reprogrammé. Les robots de l’Empire n’ont en effet aucun libre arbitre, voient fréquemment leur mémoire formatée et ne peuvent réellement s’exprimer. C’est uniquement une fois reprogrammé par la Rébellion que K-2SO acquerra un caractère bien trempé.

Par ailleurs, Bodhi Rook (Riz Ahmed, à gauche), est lui aussi un ancien de l’Empire. Il était un pilote qui agit désormais pour la rébellion.

On notera enfin l’apparition de C2-B5 (à droite), un droïd astromecano à l’allure très semblable à celle de R2-D2, si ce n’est qu’il est peint en noir. Si le droïd est soumis au joug impérial, on ignore cependant quel personnage il épaulera, s’il s’agit de Dark Vador ou d’Orson Krennic.

Image 8 : Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

Le retour de trois personnages connus des plus gros fans

À l’exception de Dark Vador, dont on ne connaît pas l’importance du rôle, Star Wars Rogue One ne verra le retour que d’un seul personnage de la trilogie d’origine : Mon Mothma, la sénatrice qui mène l’Alliance rebelle (à gauche). Elle était interprétée par Caroline Blakiston dans la première trilogie et sera cette fois jouée par Genevieve O’Reilly. De même, on devrait retrouver Jimmy Smits dans le rôle du sénateur Bail Organa (au centre), le père adoptif de la princesse Leia.

Surtout, le film donnera une grande place à Saw Gerrera (à droite), un personnage inconnu des spectateurs des deux trilogies, mais qui tenait un petit rôle dans la série animée Clone Wars. Allié d’Obi Wan Kenobi et Anakin Skywalker, il est à la tête d’un groupe de résistants contre la Confédération des systèmes indépendants. Le personnage sera cette fois interprété par Forest Whitaker et s’alliera à la l’alliance rebelle dans son combat contre l’Empire.

Image 9 : Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

Le film a été retourné en partie parce que trop sombre

Gareth Edwards comptait tourner un film de guerre et d’espionnage dans la lignée d’Il Faut Sauver le Soldat Ryan ? Il semblerait qu’il ait fait fausse route. Fin mai, à sept mois de la sortie du film, on apprenait en effet que Disney avait trouvé le film trop sombre, avec trop de violence et des thématiques qui pourraient s’avérer choquantes pour les plus jeunes spectateurs.

Aussitôt, le studio a demandé au metteur en scène de retourner plusieurs scènes afin d’apporter davantage de légèreté au long-métrage. En cause, une ambiance qui serait trop éloignée de l’Épisode IV qui se déroule chronologiquement juste après Rogue One. « C’est ce qui se rapproche le plus d’un prequel. Ça se déroule juste avant Un Nouvel Espoir et ça se termine 10 minutes avant le début de ce film classique. Il faut respecter la tonalité », a expliqué une source au Hollywood Reporter. Une version cependant démentie par Gareth Edwards. Interrogé par Entertainment Weekly, il affirme toujours que « le ton sera sombre »

Image 10 : Rogue One : on vous dit tout sur le prochain Star Wars

Le film est mis en scène par le réalisateur de Godzilla

Gareth Edwards a beau être un jeune réalisateur, il n’en est pas pour autant inconnu du grand public. Le metteur en scène s’est fait connaître en 2010 pour son film Monsters, une très belle réussite de mise en scène avec des effets spéciaux réussis pour un budget minime de 500 000 dollars. Repéré alors par le studio Legendary, il aura la lourde charge de relancer Godzilla à Hollywood. C’est ainsi à lui que l’on doit la réussite du reboot en 2014 et ses plans toujours aussi incroyables. De quoi inaugurer du meilleur pour la réalisation et le montage de Rogue One.

>>> Retrouvez la critique de Godzilla

Cette logique de repérage de jeunes metteurs en scène talentueux semble d’ailleurs être une stratégie plus globale adoptée par Disney. Contrairement aux films Marvel, où le studio va choisir surtout des cinéastes inconnus qui n’auront qu’à illustrer un scénario composé de longue date, Disney et Lucasfilm ont choisi des metteurs en scène talentueux pour tous les films de la saga Star Wars. Outre J.J. Abrams (Star Wars Épisode VII) et Gareth Edwards (Star Wars Rogue One), on retrouvera également Rian Johnson (Looper) pour Star Wars Épisode VIII, Phil Lord et Chris Miller (Tempêtes de Boulettes Géantes, 21 Jump Street, La Grande Aventure Lego) pour le film sur Han Solo et Colin Trevorrow (Jurassic World) pour Star Wars Épisode IX.