Accueil » Actualité » Sa plaque d’immatriculation personnalisée lui vaut 12000 $ d’amende

Sa plaque d’immatriculation personnalisée lui vaut 12000 $ d’amende

Image 1 : Sa plaque d'immatriculation personnalisée lui vaut 12000 $ d'amende

En changeant sa plaque minéralogique, Droogie, chercheur en sécurité de son état, pensait berner le système de lecture des plaques d’immatriculation et faire des économies. Tel est pris qui croyait prendre, puisque les contraventions ne cessent maintenant de s’empiler dans sa boîte aux lettres.

Une plaque d’immatriculation NULL

Droogie a partagé son expérience avec l’assemblée de la DEF CON, une conférence sur la sécurité qui s’est tenue la semaine dernière, à Las Vegas. Juste « pour essayer », ce hacker malicieux (mais pas méchant) a fait enregistrer sa plaque d’immatriculation avec le simple terme NULL.

Dans la plupart des langages de programmation, ce dernier représente une entité inexistante. Droogie espérait donc qu’en cas de contravention ou d’excès de vitesse, les systèmes de lecture automatisée des plaques et de contraventions californiens seraient dans l’incapacité de retrouver sa plaque d’immatriculation et annuleraient toute poursuite. Dans ses propres termes, il pensait « devenir invisible ».

Malheureusement pour lui, dans son état, toutes les plaques minéralogiques illisibles sont enregistrées sous NULL. Droogie étant le seul automobiliste à avoir officiellement enregistré une plaque à ce nom, il a logiquement reçu toutes les amendes en souffrance.

12 000 $ au total, mais l’amende aurait pu être bien plus salée

Le malheureux s’est bien sûr adressé vers les autorités pour contester toutes ces contraventions, mais la police comme le Department of Motor Vehicles californiens lui ont indiqué qu’il est responsable de sa propre mésaventure.

La société chargée de gérer et d’envoyer les contraventions a accepté d’effacer sa dette… sans pour autant corriger le bug qui lui attribue systématiquement les amendes pour les plaques illisibles (ou inexistantes). Jour après jour, elles continuent donc d’arriver dans sa boîte aux lettres. Droogie est bien déterminé à ne pas les payer, et à conserver sa plaque NULL.