Accueil » Actualité » Galaxy Tab S6 5G : Samsung dévoile la première tablette 5G

Galaxy Tab S6 5G : Samsung dévoile la première tablette 5G

Dans la course à la 5G, Huawei semble être le leader du marché. Néanmoins, Samsung ne veut pas se laisser distancer et lance la première tablette en 5G.

Image 1 : Galaxy Tab S6 5G : Samsung dévoile la première tablette 5G

Samsung a dévoilé aujourd’hui une variante de la Galaxy Tab S6, avec la spécificité que cette tablette sera la première à posséder une connexion 5G. Elle sortira le 31 mars 2020. Malheureusement, elle n’est pour l’instant disponible qu’en Corée du Sud, au prix de 999,900 KRW (850$). Nous attendons encore davantage d’informations au sujet de possibles sorties en Europe et aux Etats-Unis.

 Au-delà de la connectivité 5G, le modèle ne sera pas très différent du Galaxy Tab S6 classique. La tablette de Samsung est alimentée par le même processeur Qualcomm Snapdragon 855 que les variantes 4G et Wi-Fi. Cependant, au lieu du modem LTE X24 intégré, elle utilisera un modem Snapdragon X50 5G. En Corée du Sud, la tablette est livrée dans une configuration unique avec 6 Go de RAM et 128 Go de stockage. Les consommateurs qui achètent la tablette d’ici le 31 mars bénéficieront de plusieurs avantages à l’achat, notamment un clavier Samsung Book Cover gratuit.

La Galaxy Tab S6 5G sera dotée d’un écran QHD+ Super Amoled de 10,5 pouces et des hauts-parleurs Dolby Atmos. La tablette sera enfin équipée d’un stylet S intégré pour une meilleure productivité. 

Le marché de la 5G sous haute tension

D’ici à 2030, la 5G va relier plusieurs millions d’individus et plusieurs milliards d’objets connectés sur la planète. La 5G sera également présente dans des applications qui vont être déployées par ces réseaux qui concernent directement la sécurité et parfois la souveraineté des États. 

La situation actuelle au Royaume-Uni est une bonne illustration de ce qu’il se passe sur le marché de la 5G. Alors que l’Europe est divisée sur l’attitude à avoir vis-à-vis de Huawei, Boris Johnson a autorisé le déploiement d’un réseau 5G supervisé par le constructeur chinois Huawei. Bien qu’il y ait un risque que Huawei vole des données, le Royaume-Uni a décidé de leur faire confiance, afin d’être à la pointe en Europe en matière de 5G. 

Source : AndroidCentral