Accueil » Dossier » Samsung Wave 3 : l’alternative sous Bada

Samsung Wave 3 : l’alternative sous Bada

Image 1 : Samsung Wave 3 : l’alternative sous BadaSorti il y a près d’un an et demi, le Wave 1 était le premier vrai terminal Bada, le système d’exploitation maison de Samsung. Il offrait un bon rapport qualité/prix, même si Bada lui-même laissait à désirer. Le Wave 2 était lui un bon téléphone mais impressionnait moins que son prédécesseur. L’écran était certes plus grand (3,7 pouces) mais abandonnait l’Amoled au profit d’un très classique LCD, nettement moins intéressant. Le Wave 3 combine le meilleur de ses ancêtres, en conservant un grand écran (4 pouces) mais surtout en retrouvant une dalle Super Amoled.

Image 2 : Samsung Wave 3 : l’alternative sous Bada

Tout de métal vêtu

Alors que le Wave 2 n’avait pas trop innové question design, le Wave 3 fait lui un très grand bond en avant. La coque est désormais tout en métal et l’appareil est un modèle de finesse (9,9 mm) et de légèreté (122 g). Même si la qualité de fabrication des smartphones est à la hausse depuis quelques temps, Samsung fait très fort vu le prix du Wave 3. La taille de l’appareil est selon nous idéale et la forme sera confortable tant pour les grandes que les petites mains. Sur les trois touches présentes sur la façade, deux sont devenues tactiles mais on conserve un bouton central, toujours aussi pratique. La connectique se limite à la sortie casque et une prise micro-USB servant également à la charge. On trouve le strict minimum pour ce qui est des accessoires : un chargeur et un kit piéton.

Lire le test complet chez EreNumérique

Image 3 : Samsung Wave 3 : l’alternative sous Bada

Des composants performants

Les Wave ont toujours été bien dotés d’un point de vue matériel, une bonne habitude qui a été conservée sur cette génération. On trouve un processeur Qualcomm Snapdragon simple cœur cadencé à 1,4 GHz, ainsi que 512 Mo de mémoire vive. Le stockage es contente de 4 Go en interne mais un lecteur de carte micro-SD permet de l’étendre. Inutile de dire qu’il sera quasi obligatoire d’investir dans une carte si vous voulez profiter un tant soit peu des excellentes capacités multimédia de ce smartphone. L’autonomie est très moyenne avec une panne sèche au bout d’une trentaine d’heures. Comptez donc sur une recharge par jour pour être sûr. L’écran atteint désormais les 4 pouces et utilise la même technologie Super Amoled que le Note ou encore le Galaxy Nexus. On a donc des noirs infinis, des couleurs très jolies à regarder (même si pas très juste) et une très bonne lisibilité en extérieur. A noter que la taille et la définition (800×480) font que les défauts du « pen-tile » (léger flou) sont plus visibles que sur d’autres modèles. Rien qui n’empêche de lire confortablement sur l’écran toutefois. La partie tactile est-elle réactive à souhait, aucun problème de ce côté.

Image 4 : Samsung Wave 3 : l’alternative sous Bada

Bilan

Image 5 : Samsung Wave 3 : l’alternative sous BadaS’il ne bénéficie pas d’une offre applicative pléthorique, le Wave 3 est par ailleurs une réussite. Il est beau, puissant et bien fini. On ne peut lui reprocher qu’une autonomie très moyenne. Bada évolue par petites touches, ajoutant par ci par là des fonctions utiles mais rien de révolutionnaire. Au final, le Wave 3 affiche comme son prédécesseur un excellent rapport qualité prix. Vendu aux alentours de 300 euros, il est en effet bien mieux fini que n’importe quel autre smartphone dans cette gamme de prix.

Lire le test complet chez EreNumérique

Image 6 : Samsung Wave 3 : l’alternative sous Bada