Accueil » Actualité » Scania AXL : autonome, sans cabine, plus fort que le camion de Tesla ?

Scania AXL : autonome, sans cabine, plus fort que le camion de Tesla ?

Depuis l’invention de l’automobile, la forme des véhicules a été conditionnée par la présence d’un conducteur et de ses passagers. En passe de devenir autonomes, leur look va changer, à l’image de ce Scania AXL.

Image 1 : Scania AXL : autonome, sans cabine, plus fort que le camion de Tesla ?

Scania, marque suédoise aujourd’hui dans le giron de Volkswagen, et un fabricant bien connu de camions, d’autobus et d’autocars a dévoilé son nouveau concept de camion sans chauffeur, le Scania AXL. Il n’est pas exagéré de dire que la marque casse les codes de l’industrie.

Un look unique pour ce camion-benne sans cabine

L’aspect extérieur du concept de camion-benne autonome dévoilé hier par Scania est pour le moins singulier en s’affranchissant de la cabine, le conducteur n’étant plus nécessaire. Cette contrainte ayant disparu, les designers ont pu réimaginer complètement l’aspect extérieur de ce Scania AXL. Toutefois, ils ont souhaité garder les éléments caractéritisques des véhicules de chantier Scania. La couleur orange est ainsi toujours présente ainsi que la calandre en forme de T.

Mis à part le look, Scania a dû réinventer le fonctionnement de son véhicule afin de le rendre complètement autonome. C’est donc une combinaison de caméras, de radars et de lidars qui sont utilisés fournissant à l’AXL une vue à 360 ° de son entourage. Pour les ingénieurs de la marque, ces 3 technologies se complètent, les caméras offrent une identification détaillée des petits objets ou des piétons, tandis que les radars permettent la conduite. Les lidars jouent le rôle de décisionnaire en cas d’informations contradictoires des autres capteurs. Bien sûr, la géolocalisation est assurée par GPS.

Bien qu’autonome, ce camion n’est pas (encore) fait pour rouler sur route, mais se destine à officier dans les mines, dont la conduite est plus prédictible. Mais la marque suédoise travaille déjà sur des véhicules capables de rouler sur route ouverte. Le chemin est donc encore long pour Scania de concurrencer Tesla et ses camions autonomes. D’autant que, contrairement au camion de Tesla, le Scania AXL n’est pas un véhicule électrique. Il fonctionne au biocarburant.