Accueil » Actualité » Se connecter à Internet à l’aide d’une corde mouillée : ils l’ont fait

Se connecter à Internet à l’aide d’une corde mouillée : ils l’ont fait

Image 1 : Se connecter à Internet à l'aide d'une corde mouillée : ils l'ont fait

Les ingénieurs d’un fournisseur d’accès internet ont eu une bien étrange idée : établir une connexion à l’aide d’une corde humide. Et le pire, c’est qu’ils ont réussi à atteindre un débit de 3,5 Mb/s…

Prenez une corde, trempez-la dans de l’eau salée et qu’obtenez-vous ? Non, pas un escargot tout chaud, mais une connexion entre deux appareils situés à deux mètres l’un de l’autre. Les ingénieurs du FAI Andrews & Arnold ont en effet tenté l’expérience avec succès. Si l’eau salée a été retenue, c’est pour ses qualités conductrices. Le professeur Jim Al-Khalili du département de physique de l’Université de Surrey explique ainsi que « la corde joue le rôle de guide pour transmettre une onde électromagnétique, et comme le signal à large bande est très élevé dans ce cas, peu importe la nature du matériau. »

Lors des tests du FAI, la connexion a alors atteint les 3,5 Mb/s, soit la vitesse d’une très petite connexion ADSL (la moyenne française du débit internet se situe aux alentours des 10 Mb/s). La corde a dû être remouillée au bout de 30 minutes, afin de ne pas perdre la synchronisation. Cette expérience n’a cependant aucun réel but. Adrian Kennard, directeur d’Andrews & Arnold, a ainsi déclaré au site de la BBC : « nous n’envisageons aucun potentiel commercial. Ce que cela montre cependant, c’est que l’ADSL est réellement adaptable. Ce qui est important quand les lignes sont inopérationnelles, avec des points de jonction défectueux (ou même déconnectés), et qu’il s’agit de conserver un certain niveau de connexion. »

>> Free, SFR, Orange, Bouygues, qui a la meilleure box ?