Accueil » Actualité » Second Life licencie 30% de ses effectifs

Second Life licencie 30% de ses effectifs

Image 1 : Second Life licencie 30% de ses effectifsLinden Lab, maison-mère de l’univers virtuel Second Life, a révélé mercredi qu’elle licenciait 30 % de ses effectifs.Véritable phénomène de société pendant un temps, le titre est aujourd’hui en perte de vitesse.

Lancé avec succès en 2003, ce jeu massivement multijoueurs en ligne compte plusieurs millions d’inscrits. Néanmoins, dans cette importante masse, ce n’est qu’une faible proportion qui persévère sur cet univers persistant. Cette désertion est en partie due au manque d’optimisation de Second Life qui après sept ans d’existence compte encore de nombreux bugs.

Dans l’optique de refondre son univers, Mark Kingdom, directeur général de Linden Lab, explique qu’ils souhaitent intégrer totalement Second Life en ligne en supprimant l’installation d’un micrologiciel. Ce procédé permettrait de jouer directement depuis son ordinateur et même de lier ce monde virtuel à Facebook ou encore Twitter. « A terme, nous voulons que Second Life soit plus accessible et plus intéressant pour une plus large population », ajoute-t-il.