Accueil » Actualité » Selon Google, près de la moitié des appareils Android ne sont pas sécurisés

Selon Google, près de la moitié des appareils Android ne sont pas sécurisés

Image 1 : Selon Google, près de la moitié des appareils Android ne sont pas sécurisés

C’est un des principaux problèmes auquel est confronté le système Android. Du fait de la diversité des constructeurs et des appareils, beaucoup ne sont pas mis à jour. Ce mercredi, Google a ainsi révélé que près de la moitié des 50 appareils Android les plus vendus dans le monde n’avaient pas reçu de mises à jour récentes de sécurité.

Afin de lutter contre les risques de sécurité, Google a lancé en 2015 un nouveau système de mises à jour. Désormais, tous les mois, les utilisateurs se voient proposer une mise à jour de leur appareil afin de prendre en compte les dernières menaces détectées par Google. Un rythme de mise à jour plus fréquent qui devait empêcher les applications vérolées ou l’exploitation de failles de sécurité. Cependant, comme le constate Google dans son rapport sur la sécurité d’Android en 2016, « au quatrième trimestre 2016, plus de la moitié des 50 appareils les plus vendus dans le monde ont reçu une mise à jour de sécurité récente ». Une statistique qui implique donc que près de la moitié d’entre eux n’en ont pas reçu.

Google se veut tout de même rassurant sur l’avenir, admettant que des améliorations étaient toujours possibles, notamment sur la communication auprès des opérateurs et des fabricants pour pousser les mises à jour : « Nous travaillons à augmenter les mises à jour de sécurité en fluidifiant notre programme afin que les constructeurs puissent plus facilement déployer des mises à jour de sécurité ». Par ailleurs, parmi les résultats rassurants, Google signale qu’en 2016, 0,016 % des fichiers installés étaient des chevaux de Troie, soit une baisse de 51,5 % par rapport à 2015. La baisse est de 73,4 % pour les applications d’hameçonnage ou de 54,6 % pour les téléchargeurs hostiles.