Accueil » Actualité » Selon le patron de Disney, Apple et Disney auraient pu fusionner si Steve Jobs était encore là

Selon le patron de Disney, Apple et Disney auraient pu fusionner si Steve Jobs était encore là

Bob Iger, qui vient tout juste de démissionner du Conseil d’administration d’Apple, pense que les sociétés Disney et Apple auraient pu ne faire qu’une si Steve Jobs était encore vivant. Cette confidence, publiée hier dans Vanity Fair, fait déjà beaucoup parler d’elle.

Image 1 : Selon le patron de Disney, Apple et Disney auraient pu fusionner si Steve Jobs était encore là

Le PDG de Disney Bob Iger s’apprête à sortir un livre racontant sa carrière. Certains chapitres, relevés par le magazine Vanity Fair, offrent des anecdotes intéressantes autour de son amitié avec Steve Jobs. Selon Iger, Disney et Apple auraient pu ne former qu’une seule société.

Une fusion Disney et Apple

Bob Iger, grand patron de Disney, sortira le 23 septembre une autobiographie intitulée « The pride of a lifetime ». Le livre n’est donc pas encore disponible mais fait déjà beaucoup parler de lui, à cause de certaines confidences publiées hier dans le magazine Vanitiy Fair. Celles-ci concernent la relation d’affaires voir amicale entre Iger et Steve Jobs, le fondateur d’Apple. Jobs était en effet devenu membre du conseil d’administration de Disney après le rachat de Pixar par la maison Mickey.

Dans son livre, Iger se remémore ainsi des conversations avec Jobs, en particulier celles concernant les décisions d’affaires des deux entreprises. À l’époque, raconte Iger, Steve Jobs aurait joué un rôle très important dans la conclusion du marché entre Disney et Marvel. Il y évoque également une discussion qui selon lui aurait pu avoir lieu, si le PDG d’Apple était encore vivant : « Je pense que si Steve était encore en vie, nous aurions lié nos sociétés ou, du moins, discuté de cette possibilité avec beaucoup de sérieux », raconte-t-il dans son livre.

Une telle fusion aurait sans doute pu donner naissance à d’incroyables innovations dans le domaine du divertissement. Elle semble cependant bien lointaine aujourd’hui puisque les deux sociétés s’apprêtent maintenant à entrer en concurrence directe avec leurs services de VOD Disney+ et Apple TV+. C’est d’ailleurs cette grande bataille sur le marché du streaming qui a poussé Bob Iger à démissionner la semaine dernière du conseil d’administration d’Apple.