Accueil » Actualité » Sony dépose un brevet pour un PSVR sans fil

Sony dépose un brevet pour un PSVR sans fil

Image 1 : Sony dépose un brevet pour un PSVR sans fil

Le brevet décrit comment Sony compte supprimer le câble. Le dispositif s’appuie sur des signaux de 60 GHz. Le constructeur a aussi prévu d’utiliser une fréquence de 5 GHz afin de maintenir une connexion stable.

Malgré sa puissance, une fréquence élevée est très sensible à la présence d’objets dans la pièce. Cette combinaison constitue donc une solution pour profiter des qualités de chaque technologie.

>>> PlayStation VR : les 10 questions majeures sur le casque VR de Sony

Un détecteur de présence

La console dispose ici d’un boitier de sortie. Il détecte si le joueur est placé devant la machine ou non. Si le casque se trouve face au boitier, l’appareil utilise la fréquence de 60 GHz. En revanche, si le gamer évolue hors de la portée des antennes, la bande passante retombe à 5 GHz. Autrement dit, la qualité des signaux diminue lorsque le joueur quitte une zone spécifique.

Les informations disponibles montrent que Sony explore plusieurs pistes pour améliorer le PSVR. L’année dernière, Japan Display a révélé des écrans offrant une résolution de 803 et 1001 PPI. Une grande évolution comparée aux 386 PPI de la première version.

Trouver le juste prix, un autre défi

Trouver le juste équilibre entre prix et performance reste un défi. D’après les analystes, les ventes du PSVR ont vraiment décollé quand les prix sont devenus plus abordables, aux alentours de 200 euros. Le pack a aussi fait l’objet d’une promotion pour atteindre 300 euros. Sony a écoulé plus de 3 millions d’exemplaires.

Sachant que l’adoption de la technologie sans fil risque de se traduire par un prix plus élevé. La communauté va-t-elle suivre le mouvement ?

>>> Sony a officiellement enterré sa PS Vita