Accueil » Actualité » Sony : le PlayStation Store victime d’un nouveau piratage ?

Sony : le PlayStation Store victime d’un nouveau piratage ?

Le PlayStation Store a été coupé dans des circonstances inhabituelles en Chine continentale. Selon Sony, le service subit une mise à jour de sécurité dont la durée reste indéterminée, et manifestement surprise. Il pourrait s’agir d’un piratage, mais aussi d’une demande express des autorités chinoises.

Parler d’un piratage est encore prématuré, mais l’accès au PlayStation Store en Chine continentale a été coupé dans des circonstances inhabituelles. Depuis 7 heures ce matin, heure locale (GMT +8), l’accès au service a été interrompu sans même prévenir les abonnées au préalable. On ignore actuellement quand il sera à nouveau accessible. Sur le compte Weibo officiel PlayStation, Sony s’est contenté d’indiquer qu’il l’avait suspendu pour des raisons de sécurité sans préciser à quelle heure ou à quelle date il sera à nouveau accessible.

Image 1 : Sony : le PlayStation Store victime d’un nouveau piratage ?
Crédit : Sony

En 2011, le PlayStation Network avait été victime d’un hack qui avait permis aux pirates de dérober un volume de données impressionnant concernant ses abonnées, notamment 2,2 millions de numéros de carte bancaire. Trois ans après le « PlayStationGate », les services en ligne de la Xbox et de la PlayStation ont subi une attaque de type DDoS les rendant indisponibles au lendemain des fêtes de Noël. Rien ne permet encore d’affirmer que l’histoire se répète bien que l’évènement intervienne quelques jours après le piratage des serveurs de Nintendo à cause d’une faille dans son système d’authentification.

Le PlayStation Store pourrait avoir été coupé à la demande des autorités chinoises

Daniel Ahmad, spécialiste du secteur, a partagé aujourd’hui la publication officielle de Sony sur son compte Weibo. Selon lui, les autorités chinoises pourraient être à l’origine de cette intervention surprise sur le PlayStation Store. Il mentionne notamment une autre publication Weibo qui explique que des joueurs profiteraient d’une porte dérobée du PlayStation Store pour accéder à des contenus qui n’ont pas été approuvés en Chine. Sony aurait donc coupé le service pour donner satisfaction aux demandes chinoises dans les meilleurs délais. 

Piratage ou opération de maintenance imposée ? Il ne s’agit pour le moment que de spéculations qui doivent être prouvées ou confirmées officiellement. Affaire à suivre.

Source : Eurogamer