Accueil » Actualité » Sony reconnaît l’échec de la 3D

Sony reconnaît l’échec de la 3D

Image 1 : Sony reconnaît l'échec de la 3D

Comme d’autres constructeurs et éditeurs de jeux vidéo, Sony a vu dans la 3D un moyen d’apporter un peu de renouveau dans le domaine du jeu. Mais devant le faible enthousiasme des consommateurs, Fegal Gara, patron de la branche britannique de Sony, a reconnu cette semaine que la 3D « n’est pas très populaire ».

« Ce sont les consommateurs qui décident si [la 3D] est pertinente. Il est juste de dire qu’ils ont décidé qu’elle n’est pas très importante pour l’instant », explique Fergal Gara au site Eurogamer. Apparue en 2009, la technologie 3D a rapidement été présentée par les marques comme une évolution comparable au Dolby Stereo ou à la HD à leurs époques respectives. Désormais, l’enthousiasme des constructeurs semble être retombé, et Sony admet avoir « concentré ses efforts sur d’autres nouveautés ».

Pour Sony, la faute de ce manque de popularité revient principalement à l’obligation de porter des lunettes pour profiter de la 3D, une contrainte que ne sied pas à de nombreux utilisateurs selon la marque. Pourtant, Fergal Gara ne semble pas totalement convaincu que la 3D sans lunettes viendra sauver ce marché : « nous n’avons pas encore vu de technologie majeure dominer le marché, et nous n’avons pas d’opinion définitive sur le fait que cela arrivera un jour ».