Accueil » Actualité » Sony veut créer une flotte de taxi basée sur l’Intelligence artificielle au Japon

Sony veut créer une flotte de taxi basée sur l’Intelligence artificielle au Japon

Image 1 : Sony veut créer une flotte de taxi basée sur l'Intelligence artificielle au Japon

 

Sony n’est pas le premier nom qui vient à l’esprit lorsque l’on pense à l’industrie automobile ou encore aux services de taxi. Des constructeurs tels que Renault, General Motors, ou encore Nissan sont déjà en phase de recherche et développement afin de proposer à l’avenir des véhicules à l’usage des particuliers, mais aussi de futures flottes de taxis autonomes.

Selon Nikkei, le géant de la technologie japonais serait à la tête d’une alliance de compagnies de taxi (Checker Cab, Daiwa Motor Transportation, Green Cab, Hinomaru Kotsu et Kokusai Motorcars) visant à créer une plateforme d’appel de taxis utilisant l’Intelligence artificielle. Le système algorithmique répartirait plus efficacement les taxis en étudiant un ensemble de paramètres tels que la circulation, la météo et les événements alentour. L’algorithme permettrait d’envoyer des taxis à la sortie d’un concert, ou à l’aéroport selon les heures d’atterrissage des avions.

La décision de Sony de s’engager sur le marché des taxis peut paraitre surprenante, mais la législation japonaise est favorable au géant nippon de la technologie, celle-ci interdisant aux particuliers d’utiliser leurs voitures à des fins commerciales, barrant ainsi l’accès au marché japonais à des services tels que Uber ou Grab. 

La voie n’est pas pour autant complètement dégagée pour le créateur de la PlayStation, puisque de gros noms tels que Toyota aimeraient eux aussi saisir cette opportunité. Le premier constructeur automobile mondial vient d’investir 70 millions de dollars dans l’application JapanTaxi, et travaille sur son propre système à base d’Intelligence artificielle. Le temps presse pour Sony, si la compagnie ne souhaite pas rater l’opportunité d’être un acteur important du marché des taxis autonomes (la flotte de Toyota compte déjà près de 60000 véhicules).

Aucune mention n’est faite sur l’entrée en service des taxis autonomes de Sony, et on ne sait pas si la compagnie compte proposer un jour son service dans les autres pays.

>> À lire : Nissan va lancer ses taxis autonomes au Japon