Accueil » Actualité » SpaceX effectue ses derniers tests avant le lancement du vol habité

SpaceX effectue ses derniers tests avant le lancement du vol habité

L’entreprise américaine a passé avec succès tous les tests de sécurité. Un dernier, qui doit vérifier le bon fonctionnement des parachutes, aura lieu dans les semaines à venir.

Image 1 : SpaceX effectue ses derniers tests avant le lancement du vol habité

Alors que le premier vol habité de la capsule Crew Dragon approche, Space X effectue ses derniers tests de parachutage. Ces tests doivent donner à la NASA toutes les assurances nécessaires pour autoriser le début de la mission habitée. Selon Eric Berger, le Crew Dragon sera prêt pour son premier vol avec les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley à son bord le 7 mai prochain

Après avoir été confrontés à plusieurs difficultés majeures lors des tests de parachutage l’année dernière, SpaceX et son fournisseur Airborne ont travaillé sans relâche pour étudier le fonctionnement et la résistance des anciens parachutes, afin d’en construire de meilleurs. 

En octobre 2019, SpaceX avait déjà testé avec succès sa dernière génération de parachutes, les Mark 3 (MK3), avec une vingtaine de lancements. Cette batterie de tests allait de la simple chute libre à la récupération de la capsule d’interruption de vol (ce test avait eu lieu le 19 janvier 2020). 

Une privatisation de l’exploration spatiale 

Si Boeing vit une année particulièrement compliquée, ça commence à sentir bon pour SpaceX, qui affirme que les derniers obstacles sont surtout des tâches administratives, ainsi que ce dernier test. Le compte Twitter de la NASA a révélé que les deux derniers tests de parachutage seront effectués par un avion cargo C-130, en Arizona, alors que SpaceX effectue généralement ses lancements en Californie. 

Dans l’univers de la découverte spatiale, il y aura donc un avant et un après SpaceX. Les grandes agences comme la NASA ou l’ESA sont appelées à sortir de leurs modèles traditionnels et à repenser leur fonctionnement, avec l’aide d’acteurs privés. Aujourd’hui, la NASA est le client principal de SpaceX, qui facture 100 millions de dollars chaque lancement. Dans le sillage de SpaceX, des dizaines de starts-up se lancent maintenant sur le marché. 

Source :  TeslaRati