Accueil » Actualité » SpaceX : Elon Musk affirme que le Starship SN8 atteindra 18 km d’altitude lors de son vol d’essai

SpaceX : Elon Musk affirme que le Starship SN8 atteindra 18 km d’altitude lors de son vol d’essai

Le prochain prototype du vaisseau spatial de SpaceX, SN8, terminera sa construction la semaine prochaine. Elon Musk a confirmé qu’il sera capable de monter à 18 kilomètres d’altitude avant d’atterrir de manière contrôlée pendant son vol d’essai.

Prototype Starship SN5
Prototype Starship SN5 – Crédit : Elon Musk / Twitter

Depuis quelques semaines, plusieurs prototypes de Starship se sont élevés dans les airs à quelques dizaines de mètres avant de revenir. Début août, le prototype SN5 s’est élevé à 150 mètres d’altitude avant de redescendre de manière contrôlée. Quelques jours plus tard, le prototype SN6 a été soumis à un test cryogénique. Le prochain vol d’essai du lanceur réutilisable de SpaceX s’effectuera avec le prototype SN8.

Pour la première fois, un prototype de Starship s’envolera à plusieurs kilomètres d’altitude avant d’atterrir

Elon Musk a récemment tweeté que le Starship SN8 sera doté d’ailerons et d’un cône, aussi appelé coiffe. Cette dernière permet d’apporter un profil aérodynamique au lanceur tout en protégeant la charge (humaine et matérielle) lors du décollage. Elle est généralement détachée entre 100 et 200 kilomètres d’altitude. Il y a trois mois, SpaceX avait d’ailleurs révélé en vidéo à quoi ressemble le largage de cette coiffe.

Le vol d’essai de SN8 sera bien plus ambitieux que les précédents car le lanceur doit s’élever à un peu plus de 18 kilomètres avant de pouvoir redescendre sur Terre et atterrir au bon endroit. En effet, l’un des objectifs principaux de Starship, dont le développement est la priorité absolue pour Elon Musk, est de pouvoir être réutilisé à plusieurs reprises.

Avant de s’envoler, le SN8 sera évidemment soumis à plusieurs tests dont un tir statique suivi de vérifications au sol. Il y aura même un deuxième tir statique avant que le feu vert ne soit donné pour le décollage du vol d’essai. Pour l’entreprise d’Elon Musk, ce sera la première fois qu’un prototype du lanceur Starship sera équipé d’un cône et d’ailerons pour monter à 18 km d’altitude. Aucune date de lancement n’a été indiquée pour le moment.

Source : TechCrunch