Accueil » Actualité » SpaceX signe 3 nouveaux contrats privés pour aller sur l’ISS

SpaceX signe 3 nouveaux contrats privés pour aller sur l’ISS

Axiom Space a signé un gros contrat avec SpaceX pour l’envoi vers la station spatiale internationale de 3 missions habitées par des civils.

Avec la capsule Crew Dragon, la NASA a enfin retrouvé son indépendance d’accès à l’espace. En effet, cela faisait une trentaine d’années que l’agence américaine devait s’appuyer sur les lanceurs russes. Grâce à l’entreprise dirigée par Elon Musk, l’accès à l’espace est devenu possible également pour de riches clients comme ce milliardaire japonais.

Image 1 : SpaceX signe 3 nouveaux contrats privés pour aller sur l’ISS
Crédit : NASA

Mercredi dernier, le responsable des missions d’Axiom Space a annoncé la signature d’un contrat de trois missions supplémentaires à la suite du premier vol entièrement civil qui devrait avoir lieu en janvier de l’année prochaine. Si les détails de l’accord ne sont pas connus, cela reste la plus grosse transaction de la jeune histoire du vol spatial privé.

Un planning chargé pour l’ISS

En janvier 2023, une première mission, uniquement composée de civils, décollera en direction de la station spatiale internationale et y restera pour une durée de huit jours. C’est à la suite de cela que les missions Ax-2, 3 et 4 devraient avoir lieu espacées de 6 mois.

Pour ce qui est de la mission Ax-2, elle sera dirigée par un ancien membre de la Nasa, Peggy Whitson. Retrouver un ancien de la Nasa au commande d’une mission d’Axiom Space n’a rien de surprenant puisque la société a été fondée par un ancien de l’agence, Mike Suffredini, qui ne manque, de ce fait, pas de contacts. Les équipages des missions suivantes n’ont pas encore été annoncés.

Malgré la courte durée des missions, ces vols commerciaux vont alourdir considérablement le planning de l’ISS. En effet, la station ne dispose que de deux points d’arrimage compatibles avec les capsules de SpaceX. De ce fait, la NASA ne devait valider que deux vols privés par an. Cependant, les partenariats commerciaux risquent de bousculer ce programme initial.

Une coopération avec la NASA

Des missions d’une telle envergure ne pourraient pas avoir lieu sans le soutien de la NASA. Envoyer un civil dans l’espace est bien plus compliqué que de lui faire l’avion. C’est pourquoi SpaceX et la NASA vont coopérer pour fournir l’entraînement de base aux participants. L’entraînement portera sur les procédures d’urgence, l’utilisation des combinaisons spatiales ainsi que diverses simulations. 

Ces vols serviront également de pilotes au projet principal d’Axiom Space. Le but de l’entreprise est d’ajouter des modules commerciaux à la station spatiale internationale. L’installation d’un premier module devrait normalement avoir lieu en 2024. 

Ce nouveau contrat permet donc à l’entreprise de garder l’attention du public sur les possibilités futures de tourisme spatial. Elon Musk quant à lui se rapproche un peu plus de son rêve de faire de l’homme une espèce intersidérale.

Source : theverge