Accueil » Dossier » Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

Image 1 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

Les meilleurs costumes de Spider-Man en images

Voilà 55 ans que Spider-Man hante les cases des comics, pour le plus pur bonheur des fans et des dilettantes. Le personnage est aujourd’hui aussi connu qu’un Superman ou un Batman (tous deux issus de la Distinguée Concurrence), et même quand on n’est pas expert, on sait à quoi ressemble son costume, on connaît sa véritable identité, et l’on est capable d’entonner la petite musique qui lui était associée dans les années 70 (l’araignée, l’araignée !).
Sony a parfaitement compris l’importance du personnage dans la culture populaire, et a réussi à racheter les droits d’adaptation à Marvel il y a une vingtaine d’années. Après 3 films très réussis, et 2 autres bien moins bons, les deux entités ont finalement pu s’entendre pour produire conjointement un premier opus dans lequel le Tisseur apparaissait entouré d’autres super-héros (Captain America Civil War). Puis elles lui ont dédié un film en solo. À l’aube de la sortie de Spider-Man Homecoming, nous vous proposons de revenir sur les incarnations les plus marquantes du super-héros dans les comics, et notamment sur les différents costumes qu’il a pu porter.

>> Concours Spiderman avec Disney Store

Image 2 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

L’original

  • 1re apparition : 1962
  • Qui se cache sous le masque : Peter Parker
  • Pourquoi il est top : dans les années 60, Marvel tente désespérément de renouveler son lectorat, en ralliant notamment les plus jeunes. Stan Lee et Steve Dikto ont alors l’idée de mettre en scène un adolescent carrément geek qui acquiert des super-héros en se faisant mordre par une araignée radioactive. Dès le départ, le super-héros est vêtu d’un costume rouge et bleu, et arbore fièrement son logo arachnoïde sur la poitrine. Pendant plus de deux décennies, son allure n’évoluera, et il faudra attendre les événements de Secret Wars pour que son style change radicalement.

>> Spider-Man Homecoming : la Geek Critique

Image 3 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

Le costume noir

  • 1re apparition : 1984
  • Qui se cache sous le masque : Peter Parker
  • Pourquoi il est top : au début des années 80, les plus célèbres super-héros Marvel se font kidnapper par une entité appelée le Beyonder et sont débarqués sur une planète inconnue. Leur objectif : affronter les pires super-vilains de l’univers, qui se sont fait eux-aussi kidnapper. Sur la planète en question, Spider-Man se retrouve avec un costume noir et blanc, véritable antithèse de ce qu’il avait toujours porté. Il apprendra par la suite que le costume est en fait un symbiote, qui se nourrit de sa puissance et pousse sa rage à son paroxysme. Après s’en être débarrassé non pas sans mal, Spider-Man retrouvera son costume originel. Le symbiote envahira quant à lui un autre hôte (Eddie Brock) : ainsi est né le terrible Venom. Cette histoire inspirera très largement le film Spider-Man 3 de Sam Raimi, sorti en 2007.

>> Le top 50 des films de super-héros

Image 4 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

Celui de Spider-Man 2099

  • 1e apparition : 1992
  • Qui se cache sous le masque : Miguel O’Hara (Terre 928)
  • Pourquoi il est top : dans les années, Marvel imagine un futur dans lequel la quasi-totalité des actuels super-héros a disparu. Un jeune chercheur se fait piéger par la multinationale qui l’emploie, et se voit contraint de s’administrer un sérum pour purger son organisme. Il devient le nouveau spider-man, récupère un vieux costume qu’il modifie et agrémente de gadgets. Il décide de combattre la société surpuissante Alchemax, responsable de son sort. Initialement développé dans un univers parallèle, le personnage a récemment rejoint l’univers classique (Terre 616) de Marvel.

>> Super-héros : quels comics faut-il avoir lus ?

Image 5 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

La Spider-Armor

  • 1e apparition :  1993
  • Qui se cache sous le masque : Peter Parker
  • Pourquoi il est top : ce costume n’apparaîtra qu’une fois dans les comics, mais il s’agit de la première véritable armure créée par Peter Parker. Elle lui permet d’affronter les terribles New Enforcers, une équipe de super-vilains . Au fil des ans, le super-héros se dotera de variantes de ce costume beaucoup plus avancées (MK II, MK III et MK IV).
Image 6 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

Celui de Scarlet Spider

  • 1e apparition : 1994
  • Qui se cache sous le masque : Ben Reilly
  • Pourquoi il est top : à force d’enterrer certains de ses personnages, puis de les ressusciter, Marvel finit par se prendre les pieds dans le tapis : plus personne ne s’y retrouve, et même les auteurs sont perdus et commettent des impairs. Unique solution : jouer la carte des « clones », et expliquer aux lecteurs que Spider-Man, sa regrettée Gwen Stacy et tous les autres personnages n’étaient en réalité que des personnages de substitution. Parmi tous ces clones, un personnage s’en sort : il s’agit de Ben Reilly, créé à partir de l’ADN de Peter Parker. Il possède les mêmes capacités et les mêmes souvenirs que l’original, mais pour se démarquer de son modèle, il est contraint d’adopter un costume radicalement différent.
    C’est ce même costume que l’on peut apercevoir dans Spider-Man Homecoming.

>> Super-héros : les 33 films prévus jusqu’en 2020

Image 7 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

Quand Spidey fait sa crise d’identité

  • 1e apparition : 1998
  • Qui se cache sous le masque : Peter Parker
  • Pourquoi ils sont top : devenu particulièrement impopulaire et accusé à tort du meurtre d’un jeune voyou, Spider-Man se voit contraint de changer d’identité. Il en adoptera finalement quatre : Ricochet (en haut à gauche), Hornet (en haut à droite), Dusk (en bas à gauche) et Prodigy (en bas à droite). Chaque nouveau costume le rend totalement méconnaissable et c’est bien là le but, le temps pour notre super-héros de redorer son blason auprès du public et de prouver son innocence. Allez, avouez qu’avec des costumes aussi kitch, vous ne l’auriez pas reconnu, pas vrai ?
Image 8 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

La version Ultimate n°1

  • 1e apparition : 2000
  • Qui se cache sous le masque : Peter Parker (Terre 1610)
  • Pourquoi il est top : au tout début des années 2000 et cherchant à se renouveler à cause d’un historique beaucoup trop chargé (qui se souvient de 40 ans d’histoires ?), Marvel lance un tout nouvel univers baptisé « Ultimate ». Dans ce monde, Spider-Man est encore très jeune et Gwen Stacy est bien en vie. Si le costume du Tisseur ressemble à celui des origines, quelques petites différences sont cependant à noter, notamment au niveau des yeux, beaucoup plus gros. Le personnage finira par mourir après avoir pris une balle destinée à Captain America.
Image 9 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

Le Spider-Man Noir

  • 1e apparition : 2009
  • Qui se cache sous le masque : Peter Parker (Terre 7207)
  • Pourquoi il est top : à la fin des années 2000, Marvel décide de réinterpréter ses plus grands super-héros « façon polar ». Marvel Noir nous plonge dans les années 1920 : la plupart des super-héros n’ont plus vraiment de pouvoirs, mais continuent à lutter pour faire régner l’ordre et la justice. Dans cet univers, Spider-Man a malgré certains de ses super-pouvoirs habituels, même s’il semble beaucoup moins puissant que le Spider-Man et qu’il ne se balance pas au bout d’une toile. Il y est tout de noir vêtu, porte un chapeau (mais pas toujours) et arbore de grosses lunettes de soudure.
Image 10 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

La version Ultimate n°2

  • 1e apparition : 2011
  • Qui se cache sous le masque : Miles Morales
  • Pourquoi il est top : suite au décès de Peter Parker (dans l’univers Ultimate, voir précédemment), un nouveau personnage prend la relève. Il s’agit de Miles Morales, un latino-afro-américain doté des mêmes capacités que Spider-Man, qui peut de surcroît plus se rendre invisible ou paralyser ses adversaires. Si son costume reprend les mêmes symboles que ceux de son prédécesseur (la toile et l’araignée), il est cependant beaucoup plus sombre et plus actuel. Le jeune Miles Morales rejoindra l’univers classique Marvel suite aux événements survenus dans Secret Wars.
Image 11 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

La Fondation du Futur

  • 1re apparition : 2011
  • Qui se cache sous le masque : Peter Parker
  • Pourquoi il est top : alors que la Torche a disparu (il s’est sacrifié dans la Zone Négative), les 4 Fantastiques proposent à Spider-Man de prendre sa place au sein d’une toute nouvelle équipe. Les membres de la La Fondation du Futur portent pour la plupart un costume blanc et noir, et notre Spidey n’y échappe pas. Il ne le portera que le temps d’une poignée d’épisodes, le temps que les 4 Fantastiques retrouvent la Torche… Et que Spider-Man devient le dangereux Spider-Man Supérieur.
Image 12 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

Le Spider-Man Supérieur

  • 1re apparition : 2013
  • Qui se cache sous le masque : Docteur Octopus
  • Pourquoi il est top : alors que le Docteur Octopus est mourant, celui-ci réussit un ultime tour de passe-passe. Son esprit parvient à investir le corps de Spider-Man, tandis que celui de Peter Parker se retrouve dans celui du Docteur Octopus, qui vit alors ses derniers instants. Le vrai Peter meurt donc, laissant le champ libre au Docteur Octopus pour devenir le Spider-Man Supérieur, dans un corps sain et plus jeune. Il chamboule alors toute la vie du Tisseur, à commencer par son costume. Il se dote ainsi de bras mécaniques supplémentaires, qui ne sont sans rappeler ceux du Docteur Octopus dans son ancienne vie.
Image 13 : Spider-Man se fait tailler un costard en 12 leçons

Et aujourd’hui ?

  • 1re apparition : 2016
  • Qui se cache sous le masque : Peter Parker
  • Pourquoi il est top : après une terrible bataille, l’esprit de Peter Parker a fini par rayer de la surface l’âme du Docteur Octopus et par retrouver son corps d’origine. Mais cette longue aventure a laissé des traces. Peter détient désormais sa propre entreprise (Parker Industries) et utilise ses ressources pour fournir à son alter ego une multitude de gadgets. Son costume en est truffé et il dispose même d’une intelligence artificielle, qui n’est pas rappelé celle d’Iron Man.