Accueil » Actualité » Spock fournit des infos sur vous

Spock fournit des infos sur vous

Image 1 : Spock fournit des infos sur vousAlors que Google et autres MSN se voient obligés de montrer patte blanche quant à la conservation et l’utilisation des données personnelles collectées auprès de leurs membres, voilà qu’un site américain lance un pavé dans la mare. Spock.com, actuellement en version bêta, se propose de regrouper des informations sur les internautes du monde entier pour les diffuser ensuite dans son moteur de recherche.

Il connaît tout le monde

Voilà qui ne manquera pas de faire râler Google, qui est obligé en permanence de justifier de ses actions lorsqu’il s’agit d’enregistrer les données d’un internaute. Le site Spock.com, dont le nom ne manquera pas d’évoquer un personnage de la série Star Trek, va en effet aller plus loin dans la conservation de données, puisqu’il va en proposer un accès libre, et ce pour des données concernant tous les internautes parcourant quotidiennement la toile, c’est-à-dire vous.

Spock se chargera en fait de parcourir des sites communautaires comme MySpace ou Bebo et y récupérera ainsi toutes les informations possibles sur les membres de ces sites. Ces informations seront rangées dans sa base de données, que n’importe quel internaute pourra consulter par la suite. Pour compléter cela, le site permettra également à ses utilisateurs d’ajouter des informations sur une personne ou de créer une nouvelle fiche.

Que craindre ?

Voilà une idée peu commune et qui risque fort d’effrayer les défenseurs de la vie privée sur Internet. « Les internautes peuvent se sentir attaqués en voyant des informations les concernant agrégées de cette manière, surtout s’ils n’ont pas choisi de le faire eux-mêmes », explique Derek Slater, de l’Electronic Frontier Foundation. Il précise tout de même que les données relevant du domaine public peuvent très bien être librement reprises par ce genre de site, et ce à plus forte raison si l’internaute lui-même a déjà renseigné ces données sur un site comme MySpace.

Pour l’instant, Spock.com est toujours en phase de test, et n’est donc accessible que sur invitation (qui peut se réclamer sur la page d’accueil), mais les choses risquent d’être différentes lorsque celui-ci deviendra public.