Spotify laisse tranquille son partage familial

Spotify vient de céder face à la levée de boucliers de ses utilisateurs et cesse toute investigation sur le partage familial, rapporte Quartz.

Il y a quelques jours, le service de streaming musical engageait une enquête sur sa fonction de partage familial, laquelle permet jusqu’à six utilisateurs du même foyer d’utiliser un seul et même compte. Avantage, une facture bien moins lourde à la fin du mois. Comptez ici 14,99 €/mois contre 9,99 €/mois pour un abonnement individuel. Seul hic, les conditions d’utilisation précisent bien qu’il faut résider sous le même toit pour profiter de ce partage familial. 

Néanmoins, la combine est bien tentante de mentir sur sa domiciliation et de partager plutôt cet abonnement familial avec des amis, par exemple. C’est ce que Spotify a voulu déceler en demandant à ses utilisateurs de renseigner leurs coordonnées GPS. 
Une requête mal accueillie par sa communauté qui n’a pas manqué d’indiquer qu’une même famille pouvait très bien être dispersée, avec un enfant étudiant, un parent en célibat géographique, etc. Au final, Spotify passe l’éponge et de nombreux utilisateurs peuvent se remettre de leurs sueurs froides.

>>> Spotify s’attaque aux comptes partagés entre amis