Accueil » Actualité » Spotify : vous risquez la suspension si vous utilisez un adblocker

Spotify : vous risquez la suspension si vous utilisez un adblocker

Image 1 : Spotify : vous risquez la suspension si vous utilisez un adblocker

Spotify a publié hier les nouvelles conditions d’utilisation de son service. On notera qu’il est désormais interdit de « contourner ou de bloquer les publicités dans le service Spotify, ou de créer ou distribuer des outils conçus pour bloquer les publicités dans le service ».

Spotify effectue une descente en règle sur les adblockers. Tout contrevenant s’expose à voir son compte suspendu, ou pire encore, supprimé. Evidemment, seuls les comptes gratuits sont concernés par cette mesure draconienne. La compagnie se montre tout de même clémente en accordant encore quelques semaines aux internautes pour se débarrasser de leur logiciel antipub. L’interdiction de logiciel antipub sur Spotify prendra effet dès le 1er mars.

Selon une estimation de Reuters, les utilisateurs qui évitent les publicités sont au nombre de 2 millions, ce qui représente effectivement un manque à gagner de plus de 20 millions $ par mois pour le géant du streaming musical. La plateforme séduit toujours autant les utilisateurs, puisqu’elle a engrangé 25 millions d’abonnés payants supplémentaires en un an. La compagnie a de grandes ambitions, et compte désormais s’imposer dans le domaine des podcasts. Pour ce faire, elle devra se lancer dans de coûteuses acquisitions… et maximiser les revenus publicitaires.

>>> Si les chansons sont de plus en plus courtes, c’est à cause de Spotify