Accueil » Actualité » Stadia : Google tente de rassure les futurs utilisateurs

Stadia : Google tente de rassure les futurs utilisateurs

Stadia est là pour rester. C’est le message que Google tente de faire passer aux futurs clients de la plateforme qui s’inquiètent de sa viabilité.

Image 1 : Stadia : Google tente de rassure les futurs utilisateurs

On ne compte plus le nombre de services lancés et abandonnés par Google au cours des dernières années. À l’aube du lancement de Stadia, le géant de l’internet a donc encore du travail pour convaincre ses futurs clients.

Les potentiels abonnés de Google Stadia se posent encore de nombreuses questions sur la longévité du service. Dans un AMA (« Ask Me Anything ») Reddit, le directeur du produit Andrey Doronichev a tenté de rassurer les plus sceptiques.

« Nous avons investi énormément dans la technologie, les infrastructures et les partenariats [pour Stadia] ces dernières années. » a-t-il déclaré. « Rien dans la vie n’est certain, mais nous sommes déterminés à faire de Stadia un succès. », a-t-il ajouté.

Acquérir des jeux dématérialisés ne sera pas un problème

Le concept d’acheter des jeux disponibles sur le cloud seulement demeure au cœur des préoccupations des utilisateurs. Doronichev reconnait que l’idée peut faire peur. Pour apaiser les craintes, il compare la transition à celle qui s’est opérée au niveau de la musique, des films, des photos et des fichiers. « Les jeux vidéo ne sont pas différents », a-t-il affirmé.

Enfin, il a ajouté que la fonction « Takeout » serait disponible dès le lancement de Stadia. Celle-ci permettra aux utilisateurs de sauvegarder les métadonnées de leurs jeux, mais pas de télécharger les titres eux-mêmes.

Google Stadia sera lancé en novembre 2019. L’abonnement coûtera 9,99 € par mois.


>>> Lire aussi : Stadia : Google livre de nouvelles infos sur le mode multijoueur