Accueil » Actualité » Star Wars : connaissez-vous ce parallèle subtil entre l’épisode I et III ?

Star Wars : connaissez-vous ce parallèle subtil entre l’épisode I et III ?

Dans la prélogie, deux scènes issues de l’épisode I et III résonnent entre elles. Et cela ne doit rien au hasard !

Image 1 : Star Wars : connaissez-vous ce parallèle subtil entre l'épisode I et III ?
Deux scènes qui se répondent – Crédit : Lucasfilm

Rien n’est laissé au hasard dans la saga Star Wars. Pour le plus grand bonheur des fans qui se font un plaisir de mettre au jour les multiples easter eggs qui sont intégrés dans les différentes œuvres. Comme cette référence très bien cachée à Han Solo qui s’est glissée dans les Derniers Jedi. Dernièrement, les séries dérivées de Disney ont également eu leur lot de clins d’œil. La série Obi-Wan Kenobi met ainsi en parallèle un entraînement entre Anakin et Obi-Wan et leur combat mythique sur Mustafar.

Mais dernièrement, les fans se sont attardés sur une passerelle bien plus ancienne que l’on peut faire entre deux séquences de la prélogie, situées respectivement à la fin des épisodes I et III. La première scène montre Anakin, Padmé, Obi-Wan et Palpatine en train d’assister aux funérailles de Qui-Gon Jinn, terrassé par Dark Maul. Obi-Wan explique au jeune Skywalker qu’il a obtenu la permission pour le former et lui promet qu’il deviendra un Jedi.

Star Wars : un parallèle hautement symbolique

La façon dont sont disposés les personnages est loin d’être anodine dans cette scène. Anakin et Palpatine sont séparés par Obi-Wan et Padmé. Comme si ces derniers étaient les seuls obstacles qui séparent le jeune garçon de Sidious et du côté obscur. Après la mort de Padmé et sa défaite contre Obi-Wan, Anakin bascule complètement dans les ténèbres, revêtant le costume caractéristique de Vador sur son corps décharné.

Justement, à la fin de l’épisode III, une scène au cadrage similaire montre Vador cette fois-ci au côté de Sidous. Une véritable rime qui montre l’évolution de l’histoire et le basculement d’Anakin vers le côté obscur. Et on peut être persuadé que cela n’a rien d’une coïncidence. Comme Lucas lui-même l’a dit un jour, chaque strophe de la saga a été conçue de manière à rimer avec ce qui l’a précédée. Autre exemple plus récent : dans The Mandalorian, Luke effectue les mêmes mouvements de sabre laser que ceux de son père jadis dans Rogue One.