Accueil » Actualité » Star Wars : tous les dialogues de L’Attaque des clones ont dû être réenregistrés

Star Wars : tous les dialogues de L’Attaque des clones ont dû être réenregistrés

Le tournage de L’Attaque des clones n’a pas été de tout repos. Un épineux problème technique sur les caméras a forcé les acteurs à réenregistrer tous les dialogues en postproduction.

Image 1 : Star Wars : tous les dialogues de L'Attaque des clones ont dû être réenregistrés
L’Attaque des clones – Crédit : Lucasfilm

Cela fait 20 ans que L’Attaque des clones est sorti dans les salles, marquant la première apparition d’Hayden Christensen dans le rôle d’Anakin. Ce dernier donnera de nouveau la réplique à Ewan McGregor dans la série Obi-Wan Kenobi dont voici le dernier teaser. Alors que la sortie est imminente, la promotion bat son plein. L’occasion d’apprendre des anecdotes croustillantes sur le passé de la franchise. Comme cette mésaventure survenue sur le tournage de l’épisode II.

Interrogé par SlashFilm, Ewan McGregor raconte que de nouvelles caméras perchées sur des grues ont été utilisées pour filmer. Ces dernières se déplaçaient à mesure que les caméras zoomaient vers l’avant et l’arrière. De quoi provoquer d’étranges bourdonnements sur la même fréquence que les voix des acteurs. « C’était tellement bruyant », se souvient l’interprète du Jedi. À tel point que les monteurs ont dû se rendre à l’évidence. Les dialogues n’étaient pas utilisables en l’état et il fallait tout réenregistrer en postproduction. Un sacré chantier en perspective !

Star Wars : les acteurs ont dû cravacher pour l’épisode II

Pour ce faire, ils ont dû réaliser de longues sessions d’ADR (Automatic Dialog Replacement). Cette postsynchronisation se définit ainsi : réenregistrer les répliques du film afin de remplacer les dialogues captés pendant le tournage. Pour les blockbusters, il est courant d’utiliser cette méthode pour certaines séquences. Néanmoins, devoir réenregistrer l’intégralité du film sans conserver aucune trace des dialogues originaux est un énorme défi.

À lire > Star Wars : pourquoi Obi-Wan ne se souvient pas de R2-D2 dans l’épisode IV ?

Il faut notamment que les comédiens parviennent à retranscrire les émotions tout en synchronisant parfaitement leurs répliques avec les mouvements de leurs lèvres. Le tout en se trouvant dans une cabine d’enregistrement et non pas dans les décors où ils sont mis en scène. La tâche s’annonçait ainsi plus qu’ardue et on ne peut que saluer le résultat final qui ne laisse rien transparaître.

Source : SlashFilm