Accueil » Actualité » Starlink de SpaceX : Elon Musk annonce la sortie prochaine de la phase bêta

Starlink de SpaceX : Elon Musk annonce la sortie prochaine de la phase bêta

Elon Musk, PDG de SpaceX, vient d’annoncer que le Starlink, service internet par satellite, doit sortir de sa phase bêta publique en octobre. Cette déclaration reste toutefois à relativiser, le milliardaire ayant tendance à régulièrement dépasser les échéances fixées…

Le système Starlink ne manque pas d’ambition. Le projet d’Elon Musk est supposé fournir une connexion internet haut débit partout dans le monde. Le concept implique une myriade de satellites placés en orbite basse. Les lancements ont commencé en 2018, et devraient durer jusqu’en 2025.

Starlink - Crédit : starlink.com
Starlink – Crédit : starlink.com

Musk vient donc de déclarer la sortie prochaine de la phase bêta de son ambitieux projet. Un peu plus tôt dans l’année, le PDG de SpaceX avait avancé la même supposition, pour la « fin de l’été ». Cette fois, il a simplement répondu à une question qui lui a été posé à ce sujet sur Tweeter par un très concis : « le mois prochain. »

Starlink, malgré ses reports successifs, enchaine les succès. Au début du mois d’aout, Ookla a pu commencer une série de tests de vitesse via le projet spatial d’Elon Musk. Le site a démontré que Starlink était bien plus rapide que ses concurrents. Parmi ceux-ci, on retrouve d’autres services de connexion internet par satellites, comme HughesNet ou Viasat.

Starlink de SpaceX : un très haut débit, partout sur la planète

Ookla a ainsi mesuré une vitesse moyenne de téléchargement de 97,23 Mbps. En comparaison, Viasat propose un débit moyen de seulement 18,13 Mbps. HughesNet ne fait pas beaucoup mieux, affichant une vitesse de 19,73 Mbps. Cette étude implique les USA, et ce au cours du deuxième trimestre 2021. Starlink dispose ainsi une vitesse montante/descendante presque aussi rapide qu’un haut débit fixe, ce qui est une première mondiale.

La constellation de satellites Starlink de SpacX est sensée offrir un service internet haut débit partout sur la planète. Mais surtout, cette technologie est destinée aux zones les moins densément peuplées n’étant peu ou pas desservies par un accès internet classique. Actuellement, une peu plus de 2000 de ces satellites sont déjà en orbite. Elon Musk prévoit de faire passer ce nombre à 12.000 en 2025. Le cout total du projet est estimé à dix milliards de dollars.

Source : gizmodo