Accueil » Actualité » Starlink : la constellation de SpaceX devrait assurer une couverture Internet mondiale complète d’ici septembre

Starlink : la constellation de SpaceX devrait assurer une couverture Internet mondiale complète d’ici septembre

Le projet Starlink d’Elon Musk vise à atteindre ses pleines capacités opérationnelles à l’échelle mondiale d’ici septembre, puis à demander les autorisations réglementaires, selon une déclaration du président de l’entreprise, Gwynne Shotwell.

Actuellement, 11 pays, dont la France, bénéficient du service bêta offert par Starlink, qui prévoit de déployer au total près de 12 000 satellites pour un coût de 10 milliards de dollars.

Antenne Starlink - SpaceX
Antenne Starlink – Crédit : SpaceX

Starlink est un abonnement Internet affiché au tarif de 99 euros par mois, qui permet notamment de faire profiter aux internautes qui ne sont éligibles qu’à l’ADSL d’une connexion haut débit. Cependant, le projet Starlink vise à fournir une connexion Internet où que vous vous trouviez dans le monde, et cela pourrait être possible d’ici quelques mois.

« Nous avons déployé avec succès quelque 1 800 satellites, et une fois que tous ces satellites auront atteint leur orbite opérationnelle, nous aurons une couverture mondiale continue, ce qui devrait se faire vers le mois de septembre. », a déclaré Shotwell lors d’une vidéoconférence avec le groupe Macquarie, rapportée par Reuters. Cependant, SpaceX doit obtenir les autorisations réglementaires nécessaires dans différents pays pour fournir des services de télécommunications, a ajouté Shotwel.

Starlink bientôt disponible dans tous les pays ?

En mai, M. Musk a déclaré que le réseau de satellites en orbite basse avait reçu plus de 500 000 précommandes pour son service Internet et qu’il ne prévoyait aucun problème technique pour répondre à la demande. Par conséquent, le service serait prêt à accueillir de nouveaux utilisateurs en nombre s’il venait à être déployé dans d’autres pays.

Alors que la plupart des utilisateurs reçoivent un débit de 100 à 200 Mb/s, un utilisateur allemand de Starlink (@awlnx) a atteint les 649 Mb/s la semaine dernière à Munich, en Allemagne. Starlink devrait constamment améliorer les débits, puisqu’Elon Musk avait promis qu’il passerait à 300 Mb/s cette année.

À court terme, SpaceX souhaiterait équiper ses antennes Starlink sur des avions de ligne, ce qui permettrait aux passagers de profiter d’une connexion Internet beaucoup plus rapide lors de leurs longs trajets. S’il venait à atteindre son objectif de proposer une couverture mondiale, toutes les compagnies aériennes pourraient alors proposer ce nouveau service.

Source : Reuters