Accueil » Dossier » Steve Jobs : une vie de génie

Steve Jobs : une vie de génie

1 : Steve Jobs : 1955-2011 2 : L’enfance 3 : Les études 4 : Les femmes 5 : Bill Gates, je t’aime moi non plus 6 : Le show-man 7 : L’homme secret 8 : Les deux Steve 9 : Jobs et les médias 10 : Le visionnaire 11 : L’entrepreneur 13 : Steve Jobs et l’argent 14 : La quête de la sagesse spirituelle

La maladie

Image 1 : Steve Jobs : une vie de génie
En pleine gloire après son retour à la tête d’Apple et le lancement de l’iPod et des tous premiers Apple Stores, Steve Jobs connaît un premier accident de santé sérieux en 2004 : les médecins lui découvrent une tumeur cancéreuse au pancréas. Dans son discours aux étudiants de Stanford, l’année suivante, Steve Jobs raconte : « les docteurs m’ont dit que c’était presque certainement un cancer incurable, et que je devais m’attendre à vivre juste 3 à 6 mois ». Le jour même, une biopsie permet de revoir le premier diagnostique de façon plus optimiste à condition de pratiquer une ablation.

L’iPad 2, sa dernière « scène » ?

En 2009, nouvelle alerte : Steve Jobs annonce à ses salariés qu’il s’octroie un congé-maladie de 6 mois, sans plus de détails. On apprendra plus tard, par la presse, qu’il a dû subir une greffe de foie. Deux ans plus tard, il s’adresse de nouveau à ses salariés pour leur annoncer un nouveau congé-maladie sans aucune date de fin. Alors que le nouvel iPad 2 doit être présenté en mars 2011, Steve Jobs créé la surprise en montant sur scène pour assurer le show. Un Steve Jobs très amaigri mais souriant et fidèle à lui même, avec un déluge de chiffres et de phrases chocs.

Sommaire :

  1. Steve Jobs : 1955-2011
  2. L’enfance
  3. Les études
  4. Les femmes
  5. Bill Gates, je t’aime moi non plus
  6. Le show-man
  7. L’homme secret
  8. Les deux Steve
  9. Jobs et les médias
  10. Le visionnaire
  11. L’entrepreneur
  12. La maladie
  13. Steve Jobs et l’argent
  14. La quête de la sagesse spirituelle