Accueil » Actualité » Streaming vidéo : Facebook entre dans la danse

Streaming vidéo : Facebook entre dans la danse

Alors que les annonces de plates-formes de streaming vidéo se multiplient, Facebook veut jouer les intermédiaires et se propose de vendre des abonnements.

Le réseau social a annoncé le démarrage d’une phase de test réservée aux utilisateurs américains de sa plate-forme. Ces derniers pourront s’abonner depuis Facebook au service de vidéos Tastemade (dédié à l’alimentation et aux voyages) ou encore à CollegeHumor (vidéos humoristiques).

Image 1 : Streaming vidéo : Facebook entre dans la danse

Une offre encore très limitée

Aucune grande marque ne fait partie de l’offre pour l’instant. Les acteurs majeurs du secteur exigeraient des minimums garantis équivalents à des centaines de milliers de dollars. D’après le site Recode, qui se base sur la déclaration de Larry Fitzgibbon, le patron de Tastemade, Facebook prélèverait 30% sur chaque abonnement vendu via sa plate-forme. Une commission similaire à celle pratiquée par d’autres intermédiaires comme Apple par exemple.

Contrairement à Amazon, Netflix ou encore HBO, Facebook se positionne comme intermédiaire et ne compte pas se lancer dans la production de contenus.

Facebook a pris soin de préciser qu’il s’agissait pour l’instant d’un test, tout en se déclarant ouvert pour travailler avec d’autres compagnies de production vidéo.

Une concurrence de plus en plus sauvage

Cette annonce survient dans un marché en pleine agitation où les annonces se succèdent. Warner a annoncé le lancement de HBO Max pour le printemps 2020, plate-forme qui reprendra tout le contenu HBO et Warner.

Disney se prépare à lancer Disney+ fin 2019 qui détient les incontournables Star Wars, Marvel ou encore Pixar avec des tarifs annoncés comme plus attractifs que ceux de Netflix. Ce dernier, leader historique du domaine, se déclare confiant mais enregistre déjà une baisse de son nombre d’abonnés aux États-Unis.

Apple, pour sa part, devrait dévoiler très prochainement les détails de sa plate-forme dont le lancement est prévu pour l’automne prochain.