Accueil » Actualité » Stuxnet, le virus qui peut détruire des usines à distance

Stuxnet, le virus qui peut détruire des usines à distance

Image 1 : Stuxnet, le virus qui peut détruire des usines à distance

Stuxnet est un virus qui exploite une faille du système d’exploitation Windows, sous la forme d’un vers et par l’intermédiaire d’une clé USB. La particularité de ce vers réside dans le fait qu’il est capable, une fois qu’il a ciblé son objectif, de contrôler les oléoducs, centrales électriques ou autres installations industrielles.

Les experts ayant identifié ce virus assurent qu’il viserait plus particulièrement les installations de la marque Siemens. « C’est incroyable (…). C’est apparemment plus que du simple espionnage industriel », a ainsi déclaré James Lewis, un expert américain du Centre pour les études internationales et stratégiques à l’AFP.

Aucune conséquence sur la production

15 clients auraient déjà été infectés, sans rencontrer de conséquences sur la production insiste le groupe allemand. Ces experts en sécurité informatique affirment qu’il ne peut s’agir de l’oeuvre d’un simple pirate, mais d’une organisation étant donné la complexité du virus.

La faille exploitée par ce vers, a priori le premier capable de détruire des installations physiques, a depuis été corrigée. Le Financial Times s’alarme cependant des risques encourus pour des sites stratégiques comme l’usine nucléaire Siemens de Bouchehr, au Sud de l’Iran. Le constructeur allemand s’est défendu en assurant n’avoir vendu « aucun logiciel là-bas, et n’est pas lié au programme nucléaire » iranien, a précisé un porte-parole.