Accueil » Actualité » Sur le siège passager de sa Tesla, il active l’Autopilot et se prend… une méchante amende

Sur le siège passager de sa Tesla, il active l’Autopilot et se prend… une méchante amende

Image 1 : Sur le siège passager de sa Tesla, il active l'Autopilot et se prend... une méchante amende

Bhavesh Patel, un anglais de 39 ans, a été reconnu coupable de conduite dangereuse. Le tribunal lui a interdit de conduire pendant les 18 prochains mois, il doit réaliser 100 heures de travaux d’intérêt général, effectuer 10 jours de réadaptation et surtout, payer les frais de procédure qui s’élèvent à 1800£, soit 1360 euros environ. Ce qui lui vaut cette peine ? Avoir roulé à bord de sa Tesla en prenant place sur le siège passager et en activant l’Autopilot de sa voiture. 

Autopilot ne signifie pas conduite autonome

Les Tesla sont équipés d’un mode autopilote qui, contrairement à son nom, ne remplace pas le rôle du conducteur, il ressemble plus à un régulateur de vitesse amélioré. Le constructeur avertit ainsi ses clients, mais les contrôler individuellement est impossible. Souhaitant vérifier la fiabilité du système, M. Patel a enclenché l’autopilot avant de se mettre sur le siège passager. Malheureusement pour lui, des caméras de surveillance l’ont filmé.

Même si le véhicule roulait à moins de 70 km/h, l’expérience a été jugée très dangereuse. Kirk Caldicutt, un policier de la route, n’a pas mâché ses mots : « Ce que Patel a fait était grossièrement irresponsable et aurait pu facilement se terminer en tragédie. Il a non seulement mis en danger sa propre vie, mais aussi celle d’autres personnes innocentes utilisant l’autoroute ce jour-là« .

>>> Tesla stoppe temporairement la production de son Model 3