Accueil » Actualité » Tata ne vendra plus la voiture la moins chère du monde

Tata ne vendra plus la voiture la moins chère du monde

Image 1 : Tata ne vendra plus la voiture la moins chère du monde

Lorsqu’elle a dévoilé la voiture en 2008, Tata a insisté sur un argument majeur, il s’agissait de la voiture la moins chère du monde. Grâce à son prix, elle offrait une occasion d’accéder à une voiture à la classe moyenne indienne, qui autrement devrait se contenter d’un deux roues. Dix ans après, le bilan est mauvais, le constructeur indien a arrêté la production, il a aussi déclaré que la Nano « ne peut pas continuer au-delà de 2019« . Dans un marché où pratiquement tous les segments automobiles ont connu une croissance, Tata n’a construit qu’une seule (oui, une seule) Nano en juin, contre 275 un an plus tôt.

Une erreur de calcul ?

L’histoire de la Nano avait mal commencé, puisque malgré une annonce en 2008 elle n’a été disponible qu’en 2009. Des problèmes de sécurité et de qualité ont également nui à sa réputation. Enfin, l’argument du prix, sans cesse mis en avant n’a finalement pas convaincu les acheteurs potentiels.

Tata laisse la porte ouverte à une autre Nano, mais une évolution de l’approche vers un excellent rapport qualité-prix serait nécessaire.

>>> [Test] Focus : le couteau suisse high-tech de Ford