Accueil » Actualité » Tesla a (presque) manqué ses objectifs de ventes en 2016

Tesla a (presque) manqué ses objectifs de ventes en 2016

Image 1 : Tesla a (presque) manqué ses objectifs de ventes en 2016

Tesla nourrit un projet ambitieux et révolutionnaire, en tentant de s’adresser à tout le monde avec ses voitures connectées. Toutefois, l’entreprise d’Elon Musk aura raté de peu ses objectifs de livraison en 2016.

Tesla avait prévu de livrer 90 000 voitures électriques à ses clients, mais n’aura pu en produire et livrer finalement que 83 992 tout au long de l’année. La raison évoquée par Tesla pour justifier cet objectif manqué se trouve au niveau d’un manque de productivité dans la chaîne de production, apparemment trop lente. Pourtant, il faut rappeler que Tesla reste un petit fabricant d’automobiles. En 2015, l’entreprise n’avait pu livrer que 50 580 véhicules, ce qui constitue quand même une grande progression en une seule année lorsqu’on voit que le marché de l’automobile en général souffre.

Plus de 400 000 précommandes du nouveau Model 3 de Tesla ont été passées depuis mars 2016 à l’annonce de son lancement et la date de livraison finale a été repoussée à 2018 avec une production qui devrait commencer au 4e trimestre 2017. C’est donc un challenge énorme que Tesla va devoir relever au niveau de sa crédibilité et pour ça l’entreprise va devoir doubler, voire tripler sa capacité de production rien que pour en produire la moitié.

Pour s’en donner les moyens, Elon Musk a donc mis la main à la poche en investissant près de 2 milliards de dollars pour acquérir une compagnie qui va automatiser sa chaîne de production afin d’augmenter sa productivité au maximum.