Accueil » Actualité » Tesla dépose un brevet pour une batterie plus simple, moins chère et plus efficiente

Tesla dépose un brevet pour une batterie plus simple, moins chère et plus efficiente

Pour démocratiser la voiture électrique, Tesla cherche à améliorer ses batteries. Les ingénieurs sont parvenus à modifier l’architecture des cellules afin de les rendre moins chères à produire tout en augmentant leur efficacité.

Image 1 : Tesla dépose un brevet pour une batterie plus simple, moins chère et plus efficiente
Crédits : Tesla Inc.

Récemment Tesla a beaucoup innové dans le domaine des batteries. Après avoir annoncé, et fait breveter, une batterie qui permettrait aux véhicules d’atteindre le million et demi de kilomètres durant sa vie, cette fois, c’est un petit détail qui vient grandement améliorer les choses, contrairement à la batterie hybride li-on / li-métal dont nous vous parlions il y a quelques jours.

Un redesign plus important des cellules lithium-ion

Dans les cellules lithium-ion cylindriques actuelles, les feuilles d’anodes et de cathodes sont enroulées séparées par un isolant et le tout baignant dans un électrolyte permettant la circulation des ions de lithium. Ces couches sont reliées à leur extrémité à des points de connexion qui vont alors être connectés aux bornes extérieures positives et négatives.

Ces points de connexion unique obligent les électrons à parcourir l’ensemble des conducteurs pour être atteints, augmentant la résistance ohmique des batteries. De plus, ces pattes constituent un élément supplémentaire et introduisent un coût et des difficultés de fabrication supplémentaires. Les scientifiques ont donc cherché à se passer purement et simplement de ces pattes.

Pour cela, ils ont mis au point une cellule dans laquelle les couches viennent directement s’appuyer sur les bornes extérieures de la batterie, dont la forme a été légèrement modifiée. Bien que cela ne semble être qu’un petit détail, Elon Musk garantit sur Tweeter que c’est « beaucoup plus important qu’il n’y paraît ».

Cela pourrait entrer dans le cadre du projet confidentiel Speedrunner dont le but est pour Tesla de fabriquer ses propres batteries dans ses Gigafactory à moins de 100 dollars par kilowatt-heure, soit 15 % moins cher que leur coût actuel, et surtout de ne plus être dépendant des fournisseurs de batterie, comme Mercedes qui a revu ces objectifs de vente à la baisse ou pire Jaguar qui a dû stopper temporairement la production de son SUV I-Pace à cause de pénurie de batteries sur le marché.

Source : Electrek