Accueil » Actualité » Tesla : des hackers trompent l’Autopilot des Model S et X pour les faire rouler à 140 km/h

Tesla : des hackers trompent l’Autopilot des Model S et X pour les faire rouler à 140 km/h

Les chercheurs en sécurité de McAfee ont montré qu’il était possible de très simplement tromper l’Autopilot lui faisant ainsi croire qu’un panneau 35 miles/heure affiche en réalité 85, et le forçant ainsi à accélérer de lui-même.

Image 1 : Tesla : des hackers trompent l’Autopilot des Model S et X pour les faire rouler à 140 km/h
Crédits : Tesla

L’Autopilot n’est pas toujours aussi intelligent qu’Elon Musk aime à le répéter, même s’il a permis de sauver 8 vies il y a quelques jours. Avec un simple morceau de ruban adhésif, il est ainsi possible de lui faire atteindre des vitesses bien supérieures à celles auxquelles la voiture devrait rouler.

Faire lire 85 au lieu de 35 à l’Autopilot d’une Tesla provoque son accélération

Nous devons cette découverte troublante aux chercheurs en sécurité de McAffee, l’éditeur de logiciels notamment d’antivirus. Ils ont ainsi découvert que l’Autopilot présent sur les Tesla pouvait, dans certains cas, mal interpréter les panneaux de limitation de vitesse entrainant alors une forte accélération. Voilà qui pourrait faire écho à la demande d’enquête récemment déposée pour des accélérations inopinées que Tesla a toujours catégoriquement démenties.

Afin d’illustrer leurs propos, les chercheurs ont donc placé sur la caméra avant du véhicule un morceau de ruban adhésif qui vient donc recouvrir une partie de l’objectif de cette caméra EyeQ3 de Mobileye. Ils ont ensuite placé un panneau limitant la vitesse à 35 miles par heure, activé l’Autopilot et sont passés à vitesse lente devant le panneau. L’ordinateur de bord a alors lu 85 et non 35 et commandé au véhicule d’atteindre 136 km/h, contre les 56 autorisés.

Les chercheurs expliquent que leur but est « d’avertir les consommateurs et les fabricants que ce type de faille est possible ». On notera toutefois que ce test a été réalisé avec un ancien modèle de Tesla Model S. Le contracteur s’est depuis tourné vers une solution maison, et Mobileye a depuis modifié ses caméras pour ne plus permettre ce genre d’attaque. Tesla prend très au sérieux le piratage de ses véhicules, au point d’offrir une Model 3 et 1 million de dollars à qui parviendra.

Source : Übergizmo