Accueil » Actualité » Tesla : la conduite entièrement autonome est disponible en bêta

Tesla : la conduite entièrement autonome est disponible en bêta

Elon Musk a annoncé que la bêta de la conduite entièrement autonome, sans intervention humaine, est disponible pour quelques utilisateurs chanceux dès maintenant. À cause de la législation européenne, ces tests ne concernent probablement que les États-Unis.

Musk a tweeté que le déploiement du logiciel sera « extrêmement lent et prudent », probablement pour des raisons de sécurité.

Autopilot de Tesla – Tesla
Autopilot de Tesla – Crédit : Tesla

Au cours des derniers mois, Elon Musk a évoqué « une réécriture totale de l’Autopilot de Tesla ». D’après lui, le nouvel Autopilot devrait être capable d’interpréter son environnement en 3D et non plus en 2D après la mise à jour. Celle-ci devrait entraîner une amélioration rapide des performances et la sortie plus rapide de nouvelles fonctionnalités.

Musk a expliqué que « Tesla va maintenant étiqueter des segments vidéo entiers, en utilisant toutes les caméras simultanément. La sophistication du réseau neuronal de la voiture et la logique globale de la voiture sont considérablement améliorées ». Cela devrait permettre à la voiture de mieux analyser son environnement.

La bêta est disponible pour quelques utilisateurs chanceux

Selon Elon Musk, le déploiement de la bêta de la conduite entièrement autonome a déjà débuté. Celui-ci sera très lent, pour permettre aux équipes de Tesla de corriger d’éventuels problèmes rencontrés par les utilisateurs. Récemment, un utilisateur a découvert que l’Autopilot lisait trop loin et obéissait aux affichages publicitaires. On ne sait pour l’instant pas si la nouvelle version de l’Autopilot a corrigé ce problème.

Cependant, Elon Musk n’a pas dit quels étaient les véhicules qui recevront la version bêta. On peut imaginer que les tests ne se déroulent que dans une petite partie des États-Unis, car la société doit disposer des autorisations appropriées dans ces zones pour effectuer ce genre de tests sur des véhicules qui peuvent utiliser la conduite autonome. Pour l’instant en Europe, Tesla va devoir faire ses preuves, car l’Autopilot avait été considéré comme publicité mensongère par la justice allemande.

Source : Elon Musk