Accueil » Actualité » Tesla : la police avertit un YouTuber après qu’il a testé l’Autopilot de sa voiture dans un rond-point

Tesla : la police avertit un YouTuber après qu’il a testé l’Autopilot de sa voiture dans un rond-point

Un YouTuber, Tesla Driver, fait régulièrement des vidéos à bord de sa Tesla, où il teste toutes sortes de fonctionnalités comme les nouvelles mises à jour de l’Autopilot. Il a voulu tester la capacité de son véhicule à négocier un rond-point assez particulier, situé à Swindon au Royaume-Uni.

Image 1 : Tesla : la police avertit un YouTuber après qu'il a testé l'Autopilot de sa voiture dans un rond-point
Crédit : Tesla Driver / Youtube

Ce n’est pas la première fois que Tesla Driver teste son véhicule dans les ronds-points. En juin, il avait déjà essayé de laisser sa Tesla négocier un carrefour giratoire suite à une mise à jour. Le rond-point en question est sûrement un des ronds-points les plus compliqués à comprendre. Celui-ci est composé de 5 petits ronds-points qui encerclent un rond-point principal.

Le YouTuber a commencé son défi à 5 heures du matin un dimanche pour s’assurer que la route est aussi dégagée que possible, a déclaré le conducteur : « C’est tout à fait unique ici à Swindon. Actuellement, la Tesla ne peut pas faire de ronds-points, donc on ne s’attend pas à ce qu’elle en fasse beaucoup… elle n’est pas faite pour ça. ». Et effectivement, la voiture n’a pas réussi à négocier le rond-point correctement.

La police ne voit pas le test du YouTuber d’un bon œil. En effet, un porte-parole du département de police du Wiltshire aurait déclaré à la BBC que « La législation britannique actuelle n’autorise pas l’utilisation des voitures autonomes sur la voie publique. ». « Le conducteur de la vidéo YouTube enfreint la loi lorsqu’il autorise la voiture à prendre le contrôle de son véhicule, car il n’est pas en mesure de contrôler correctement son véhicule et, s’il est arrêté par des agents, il sera invité à se présenter au tribunal. ». Il ajoute que «  »Le développement des voitures à traction autonome semble s’accélérer et fera sans doute partie de notre monde à l’avenir, peut-être très bientôt. ». »

Vers un Autopilot totalement autonome ?

Le policier ne croit pas si bien dire. En effet, l’Autopilot a récemment été totalement réécrit, et celui-ci devrait être entièrement autonome d’ici 4 à 8 semaines, selon Elon Musk. L’Autopilot avait été considéré comme étant une publicité mensongère selon la justice allemande, bien qu’il soit actuellement la fonction d’aide à la conduite la plus performante.

Source : Tesla Driver