Accueil » Actualité » Tesla : le siège est-il le talon d’Achille de la voiture ?

Tesla : le siège est-il le talon d’Achille de la voiture ?

Image 1 : Tesla : le siège est-il le talon d'Achille de la voiture ?

D’après certains analystes, la stratégie mise en place par Tesla pour fabriquer ses sièges auto ne serait pas la plus judicieuse. Le constructeur automobile est en effet passé de la sous-traitance à la fabrication interne. Un choix qui pourrait s’avérer très coûteux. Les sièges constituent un sujet sensible chez le constructeur Tesla. Il a en effet rencontré des difficultés avec son sous-traitant concernant les sièges du SUV Model X. Ces derniers ayant un design trop complexe posaient problème et nécessitaient plus de temps. Par ailleurs, une anomalie a également été découverte lors de tests internes. Un problème de dérèglement toucherait le siège arrière de certains Model X. Tesla a en effet rappelé 11 000 Model X en circulations afin de les réparer.

C’est pour solutionner ce type de problème que Tesla a décidé qu’il se chargerait désormais de la fabrication des sièges directement. Le constructeur ajoute également que la qualité des sièges ne pouvait être négligé compte tenu de la somme importante que les utilisateurs investissent pour acheter un de ses véhicules. Or, la qualité fournie par ses fournisseurs n’était pas forcément celle attendue. Encore une raison pour intégrer les sièges dans sa chaîne de production.

Tesla est en train d’installer ses lignes d’assemblage pour les sièges au sein de son usine. La compagnie est actuellement en train de recruter des ingénieurs et des techniciens pour rendre le processus totalement automatique. L’enjeu est crucial pour Tesla qui compte produire en masse son premier véhicule électrique, le Model 3. La production des Model 3 est malheureusement au ralenti et Tesla doit absolument rectifier le tir. Un demi-million de commandes ont déjà été passées.

Néanmoins, d’après certains analystes, la stratégie mise en place par Tesla pourrait lui jouer des tours. La fabrication de sièges est quelque chose de très complexe qui demande à la fois du temps et de l’argent. L’opération serait trop coûteuse et serait celle qui générerait le moins de marge. C’est pourquoi la plupart des constructeurs optent souvent pour de la sous-traitance. Si Tesla ne fait pas appel à un fournisseur externe, la cadence de production ne pourrait pas suivre.

>>> Lire aussi : Tesla rappelle 11 000 Model X à cause d’un dysfonctionnement sur ses sièges

Image 2 : Tesla : le siège est-il le talon d'Achille de la voiture ?