Accueil » Actualité » Tesla Model S : L’EPA réfute les propos d’Elon Musk et n’aurait commis aucune erreur

Tesla Model S : L’EPA réfute les propos d’Elon Musk et n’aurait commis aucune erreur

Il y a quelques jours, Elon Musk affirmait que la Tesla Model S était capable de dépasser les 400 miles soit 644 km, mais que l’EPA avait fait une erreur dans le protocole de test. L’agence aujourd’hui réfute cette hypothèse.

Image 1 : Tesla Model S : L'EPA réfute les propos d'Elon Musk et n'aurait commis aucune erreur
Crédits : Tesla

Une bataille de clocher semble s’engager entre le très prolixe Elon Musk et l‘agence américaine de protection de l’environnement. Cette fois, s’il n’est pas allé dans l’hyperbole comme lorsqu’il décrit le confinement comme fasciste, il n’avait pas été tendre avec l’EPA. Elle se défend aujourd’hui.

Ces 15 petits kilomètres qui sèment la zizanie

Pour faire simple, Tesla, mais plus encore son patron, veut franchir la barre psychologue des 400 miles d’autonomie. Ce chiffre qui se traduit par 644 km dans le système métrique est extrêmement proche des 629 km qui ont été officiellement attribués à la Model S Grande Autonomie Plus. Mais pour Elon Musk ces 15 kilomètres font toute la différence, surtout en cette période où la Lucid Air atteint les 400 miles sur route et où Xpeng affirme que sa tueuse de Model 3 tient les 706 km (en mode NDEC).

C’est lors de la présentation des résultats de Tesla du premier trimestre qui avait alors affirmé que la Model S Grande Autonomie Plus était bel et bien capable de couvrir 400 miles et que si elle n’avait été certifiée que pour 391 c’est à cause d’une erreur de manipulation par l’EPA pendant les tests qui avait résulté d’un gaspillage de 2 % d’énergie à cause d’une porte restée ouverte pendant une pause, le véhicule a l’arrêt se retrouvant allumé dans un mode d’attente du conducteur.

L’agence américaine se défend de toute erreur et affirme que la critique du patron de Tesla est fausse. Selon un porte-parole de l’EPA : « Nous pouvons confirmer que l’EPA a testé convenablement le véhicule, la portière était fermée et nous sommes heureux de discuter des difficultés techniques avec Tesla comme nous le faisons couramment avec tous les constructeurs automobiles ». Il ne reste donc plus maintenant qu’à attendre la prochaine attaque d’Elon Musk.

Source : Electrek