Accueil » Actualité » Tesla passe Toyota en bourse, son PDG répond par une étrange métaphore culinaire

Tesla passe Toyota en bourse, son PDG répond par une étrange métaphore culinaire

Le cours en bourse de Tesla a dépassé celui de Toyota il y a quelques mois. Le PDG de la marque japonaise n’a pas manqué de réagir, minimisant son concurrent par une métaphore culinaire des plus surprenante.

Le cours de l’action Tesla fait débat depuis des années. Si beaucoup, dont Elon Musk, le trouve anormalement élevé par rapport aux résultats et patrimoine réels de l’entreprise, il ne fait globalement que grimper, dépassant même l’action Toyota, jusque là constructeur automobile le mieux côté. Et bien que Tesla, détrôné par Renault, ne soit plus leader des ventes de véhicules électriques en Europe, son cours de bourse ne baisse pas.

Image 1 : Tesla passe Toyota en bourse, son PDG répond par une étrange métaphore culinaire
La Toyota Mirai, symbole de la direction prise par Toyota dès 2014 avec les véhicules à hydrogène.
Crédits : Toyota

97% de voitures en moins, mais une valorisation plus importante

C’est en juillet que l’action Tesla a dépassé celle de Toyota. Plus fort encore, le cours combiné des actions des 6 plus importants constructeurs japonais est lui aussi inférieur à celui de Tesla. Akio Toyoda, PDG de Toyota vient seulement de commenter la situation. Il n’a pas été tendre avec son concurrent américain via une étrange métaphore.

« Tesla dit que leur recette sera le standard dans le futur, mais ce que Toyota a, c’est une vraie cuisine avec de vrais chefs ». Akio Toyoda semble trouver les Tesla un peu fades. Il poursuit : « En ce qui concerne les produits, nous, nous offrons un menu complet à nos clients ». Si l’analogie est quelque peu déroutante, elle n’est pas dénuée de sens. Avec seulement 4 modèles au catalogue, le choix chez Tesla est restreint. Il faudra attendre le Cybertruck toujours en cours d’améliorations, le nouveau Roadster qui se prépare pour le record du Nurburgring en 2021 et probablement une citadine pour étoffer la gamme.

Les chiffres donnent du crédit au discours de Toyota. Les 367 500 Tesla vendues l’année dernière ne représentent que 3,4 % des 10,74 millions de véhicules vendus par Toyota sur la même période. Toutefois, le PDG a reconnu l’avance de son rival dans le domaine du véhicule électrique et de la conduite autonome. L’objectif du Japonais est d’atteindre 500 000 véhicules électriques par an à l’horizon 2025. Pour rappel, Volkswagen prévoit d’en vendre 1 million d’ici 2023. Quant à Tesla, l’objectif est de « quelques millions pas an ».

Source : Bloomberg