Accueil » Actualité » Tesla : un conducteur percute une voiture de police alors qu’il regardait un film en pilotage automatique

Tesla : un conducteur percute une voiture de police alors qu’il regardait un film en pilotage automatique

Alors que sa Tesla fonctionnait en mode pilote automatique sur une autoroute de Caroline du Nord, un automobiliste regardait un film sur son téléphone lorsque le véhicule a percuté une voiture de police.

Le conducteur a d’abord failli heurter le chef adjoint de la police du comté de Nash qui se tenait devant sa voiture de patrouille, avant de s’écraser sur des voitures de patrouille du bureau du shérif du comté de Nash et de la State Highway Patrol. Les voitures étaient garées sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute américaine 64.

Image 1 : Tesla : un conducteur percute une voiture de police alors qu'il regardait un film en pilotage automatique
Crédit : WNCN / State Highway Patrol

Selon le Charlotte Observer, le conducteur de la Model S, Devainder Goli, un docteur de Raleigh, est accusé d’avoir « enfreint la loi sur les déplacements et d’avoir regardé la télévision en conduisant un véhicule. ».

L’impact de l’accident aurait été si violent que la Tesla aurait poussé le véhicule du chef adjoint sur le véhicule de patrouille, ce qui a fait tomber les deux hommes au sol. Heureusement, selon le policier Jeff Wilson, l’accident n’a fait aucun blessé.

« C’était une simple fermeture de voie et puis soudainement la mort était sur nos pas. », a déclaré le shérif du comté de Nash, Keith Stone, à la chaîne de télévision WNCN. « Cela montre que l’automatisation ne remplacera jamais l’attention des automobilistes, qui ne s’envoient pas de SMS, ne sont pas au téléphone, mais se concentrent sur ce qu’ils font, c’est-à-dire conduire. ».

L’Autopilot n’est pas exempt de défauts

L’Autopilot de Tesla est un système d’aide à la conduite avancé qui offre le centrage des voies, un régulateur de vitesse en fonction du trafic, le stationnement automatique, le dépassement automatique, le changement de voie automatique et la navigation semi-autonome, ainsi que la possibilité de faire venir sa voiture si celle-ci se trouve à une courte distance, comme dans un parking.

Récemment, un YouTuber avait été rappelé à l’ordre par la police en Angleterre pour avoir testé l’Autopilot dans un rond-point. Il est bon de rappeler que l’Autopilot permet, certes, de faciliter la conduite, mais il convient de toujours garder ses mains sur le volant et de rester attentif.

Après avoir été totalement réécrit, l’Autopilot devrait devenir complètement autonome, selon Elon Musk, d’ici 4 à 8 semaines. Cette fonctionnalité avait été jugée comme étant de la publicité mensongère par la justice allemande.

Source : The Charlotte Observer