Accueil » Actualité » Tesla : une mise à jour de l’Autopilot va affiner sa reconnaissance des vitesses

Tesla : une mise à jour de l’Autopilot va affiner sa reconnaissance des vitesses

Afin d’améliorer encore l’Autopilot des Tesla, Elon Musk a déclaré que l’amélioration de l’identification des limitations de vitesse par reconnaissance des panneaux de signalisation était une priorité haute.

Image 1 : Tesla : une mise à jour de l’Autopilot va affiner sa reconnaissance des vitesses
Crédits : Pete Linforth via Pixabay

Afin de rendre ses véhicules totalement autonomes comme Elon Musk l’annonce pour la fin de l’année avec ses robot-taxis, Tesla doit les faire rouler en accord avec le code de la route et des conditions de circulation. Cela veut dire reconnaître la route et les véhicules environnants, mais aussi lire les panneaux de signalisation.

Vers un retour de la reconnaissance d’image ?

Récemment, Tesla a mis à jour le logiciel embarqué pour permettre à l’Autopilot de « lire » les feux tricolores et les panneaux stop, les afficher sur l’écran principal et surtout y réagir, même si pour cela il faut également en s’arrêter par défaut au feu vert. Techniquement, l’ordinateur est capable de lire les panneaux de limitation de vitesse et d’adapter l’Autopilot en fonction. Mais, si cela peut sembler trivial, ce n’est pas aussi simple qu’il y paraît.

Il y a quelques temps, nous vous parlions de la façon dont des chercheurs de McAfee avaient réussi à faire accélérer une Tesla grâce à un simple morceau de scotch sur la caméra avant, laissant l’Autopilot penser que le panneau indiquait 85 miles/h quand en réalité il s’agissait de 35. Le matériel a été modifié, la solution MobilEye utilisée à l’époque ayant été abandonnée par conséquent le problème n’est plus présent sur les modèles plus récents.

La solution de reconnaissance visuelle des panneaux n’est pas chose aisée, et surtout MobilEye dispose d’un brevet sur cette technologie. Tesla lui préfère donc pour l’instant une solution totalement basée sur la position GPS du véhicule. Mais de nombreux conducteurs indiquent que les informations restent trop approximatives. C’est pourquoi les demandes ont été de plus en plus pressantes pour demander à Elon Musk de régler ce problème. Il a répondu dans 2 tweets que cette amélioration était une priorité haute, et mieux, que la reconnaissance visuelle pourrait bientôt bien faire son retour.

Source : Teslarati