Accueil » Actualité » Tesla Autopilot : une vidéo montre la dangerosité de la bêta 9 du FSD

Tesla Autopilot : une vidéo montre la dangerosité de la bêta 9 du FSD

Consumer Reports a soulevé de sérieuses inquiétudes quant à la sécurité de la version bêta 9 du logiciel Full Self-Driving de Tesla, qui est actuellement testée par des propriétaires sur des routes publiques.

Une vidéo YouTube de AI Addict montre une navigation impressionnante autour de véhicules garés et dans des intersections, mais la voiture commet également une multitude d’erreurs qui pourraient s’avérer très dangereuses.

Beta 9 FSD - AI Addict
Beta 9 FSD – Crédit : AI Addict

Après plusieurs mois d’attente, Tesla avait enfin publié au début du mois la bêta 9 du pack Full Self-Driving. La nouvelle version utilise désormais Tesla Vision, un système de conduite assistée qui se base uniquement sur l’imagerie optique et non sur les relevés du capteur radar qui constituait auparavant une partie importante de la suite de capteurs de Tesla.

Tesla avait d’ailleurs récemment dévoilé le prix de l’abonnement Full Self-Driving pour la conduite autonome, puisque ce système ne sera désormais plus un achat unique, de sorte à ce que vous puissiez vous arrêter l’abonnement à tout moment si vous n’êtes pas satisfaits.

Le système Full Self-Driving n’est pas encore au point

Dans la nouvelle vidéo de AI Addict, on peut voir sa Tesla en mode Full Self-Driving effectuer un virage à gauche sur la voie centrale d’une rue très fréquentée de San Francisco. La voiture s’engage également dans une voie de bus où elle n’est pas censée se trouver. Pire encore, au détour d’un virage, elle manque de percuter des véhicules en stationnement, obligeant le conducteur à s’accrocher au volant.

À un moment donné, un buisson a même été malmené par le côté de la Tesla, alors qu’il aurait dû être considéré comme un obstacle et évité. Si cela avait été un passant, celui-ci aurait pu être blessé par la collision. Récemment, le nouvel Autopilot FSD de Tesla avait pourtant évité d’écraser un enfant.

Tous ces problèmes expliquent bien pourquoi Elon Musk avait conseillé aux conducteurs de « rester paranoïaques ». En effet, le Full Self-Driving ne permet pas encore aux voitures Tesla d’être complètement autonome, il s’agit juste d’un système d’aide à la conduite très avancé. Les conducteurs doivent donc être vigilants et prêts à reprendre le contrôle du véhicule à tout moment.

Source : AI Addict