Accueil » Actualité » Tesla : vous avez 7 fois moins de chances d’avoir un accident avec l’Autopilot activé

Tesla : vous avez 7 fois moins de chances d’avoir un accident avec l’Autopilot activé

Tesla a publié son rapport de sécurité Q4 2020, qui montre que les véhicules utilisant son système de pilotage automatique Autopilot sont impliqués dans des accidents 7 fois moins souvent que la moyenne de la NHTSA.

Tesla n’hésite pas non plus à comparer ces chiffres avec ceux des trimestres précédents au cours de la même année, mais ceux-ci semblent être légèrement moins bons qu’au début de l’année 2020.

Autopilot de Tesla – Tesla
Autopilot de Tesla – Crédit : Tesla

Les voitures Tesla sont très sûres. La Tesla Model Y a par exemple reçu 5 étoiles à toutes les catégories lors des crash tests de la NHTSA. Les fonctionnalités logicielles des voitures électriques du constructeur américain telles que l’Autopilot semblent impressionnantes au niveau de la sécurité. En effet, selon Tesla, l’Autopilot augmenterait la sécurité routière. L’entreprise pourrait même prochainement améliorer sa conduite autonome en équipant ses voitures d’un nouveau radar à ondes millimétriques pour le mode Full Self Driving.

Moins d’accidents avec l’Autopilot activé selon Tesla

Selon les chiffres de Tesla, au cours du 4e trimestre 2020, les véhicules équipés du système Autopilot ont été accidentés une fois tous les 5,55 millions de kilomètres. En comparaison, sur la même période, les conducteurs qui n’avaient pas activé l’Autopilot, mais qui avaient tout de même des dispositifs de sécurité actifs ont eu un accident tous les 3,3 millions de kilomètres. Enfin, les conducteurs sans Autopilot ni aucun dispositif de sécurité actif ont eu un accident tous les 2 millions de kilomètres.

Néanmoins, ces chiffres sont moins bons que ceux du début de l’année 2020. En effet, au premier trimestre 2020, les conducteurs avec l’Autopilot activé ont pu parcourir 7,53 millions de kilomètres sans accidents. On constate donc qu’il y a eu davantage d’accidents à la fin de l’année. Cela pourrait s’expliquer par la mise à jour de l’Autopilot, que Tesla a totalement réécrit. La fonction de conduite entièrement autonome présentait quelques défauts à sa sortie, mais Tesla a rapidement réagi. Nous avions pu voir que les dernières mises à jour avaient été bénéfiques.

Les excellents résultats de l’Autopilot démontrent qu’il est bien plus sûr de conduire un véhicule avec une assistance à la conduite active que sans assistance. Tesla est également plus sûr que la concurrence, car une voiture prennait feu tous les 330 millions de kilomètres en 2020, contre seulement 30 millions pour une voiture classique.

Source : Tesla