Accueil » Dossier » Test Blu-ray : Inglorious Bastards, Coraline, Reservoir Dogs, Là-Haut…

Test Blu-ray : Inglorious Bastards, Coraline, Reservoir Dogs, Là-Haut…

1 : Démineurs 2 : Inglorious Bastards 3 : Reservoir Dogs 4 : Killing Zoé 5 : The informant 7 : Clones 8 : The Wrestler 9 : Coraline 10 : Là-haut

Sky Crawlers – l’armée du ciel

Image 1 : Test Blu-ray : Inglorious Bastards, Coraline, Reservoir Dogs, Là-Haut...
Ce Blu-ray est très particulier. Il mêle avec une rare habilité les contenus 3D synthétisés et l’animation japonaise traditionnelle. Cette fusion se fait d’ailleurs en toute transparence, ce qui est assez rare pour être noté. La palette de couleur est très particulière.

Tirant fortement sur le marron et le gris acier, l’inspiration seconde guerre mondiale est fortement présente. D’apparence relativement floue, le Blu-ray use en réalité d’un filtre évanescent assez réussi. Ce film d’animation est très spécial et l’esthétique ne plaira pas à tout le monde. Mais au moins le transfert sur Blu-ray est réussi.

La VO est en 7.1, la VF est en 5.1. Très franchement, le choix de l’une ou l’autre version n’a pas vraiment d’impact sur l’agrément d’écoute. La spatialisation des combats aériens, tout en furie, est vraiment impressionnante. Les voix sont plus effacées sur la VO, mais de toute façon, à moins que vous parliez le japonais, c’est un défaut mineur. Vous pouvez opter ici pour l’une ou pour l’autre version dans problème. Reste une bande son signée Kenji Kawaï qui officiait déjà prodigieusement sur Ghost in the shell.

Image 2 : Test Blu-ray : Inglorious Bastards, Coraline, Reservoir Dogs, Là-Haut...

L’interface du Blu-ray s’inspire des cadrans d’avion. C’est sympa, mais sans plus.

Côté Bonus, le bilan est très correct. On trouve un reportage sur le Making of et un autre sur les effets sonores du film. Enfin, vous découvrirez les dessous de la réalisation de ce film au travers de mini-films qui vous emmèneront en Californie et en Pologne pour y rencontrer les diverses équipes ayant travaillé sur le long métrage.

Lire le test complet avec EreNumérique

Notes
Qualité d’image
9/10
Qualité sonore
9/10
Contenu et interface
8/10

Bilan

Si vous n’êtes pas fan du travail de Mamoru Oshii, j’aurai tendance à vous conseiller d’aller voir ailleurs. Même pour un fan d’animation japonaise, ce film est d’une lecture difficile. Le propos et l’intrigue ne sont pas évidents. Seuls les accros iront jusqu’au bout. Ceux-là peuvent se pencher en revanche sur cette galette d’une qualité remarquable.

Sommaire :

  1. Démineurs
  2. Inglorious Bastards
  3. Reservoir Dogs
  4. Killing Zoé
  5. The informant
  6. Sky Crawlers - l’armée du ciel
  7. Clones
  8. The Wrestler
  9. Coraline
  10. Là-haut