[Test] Canon EOS 7D Mark II : le meilleur des APN reflex APS-C

1 : Un boitier volumineux et très robuste 2 : Un pilotage et des fonctions issues des boitiers pro 3 : Des qualités mécaniques professionnelles 5 : Un très bon mode vidéo 6 : Conclusion : un boitier APS-C professionnel

Une très bonne qualité d’image

Doté d’un nouveau capteur CMOS de 20 mégapixels au format APS-C et d’un double processeur de dernière génération Digic 6, le 7D MKII était très attendu sur la qualité d’image après l’évolution qualitative très relative par rapport aux progrès de la concurrence apportée par le 70D. On retrouve tout d’abord la colorimétrie un peu chaude caractéristique des appareils Canon et toutes les fines nuances sont parfaitement restituées :

En conditions de faible luminosité, la qualité des images est très bonne pour un appareil équipé d’un capteur APS-C. En effet, si un premier pallier est franchit à 800 iso, les images produites restent de bonne qualité jusqu’à 3200 iso où un tirage papier de taille conséquente (supérieure au A4) est envisageable. Pour une utilisation sur écran, en presse, ou pour des tirages de taille modeste, les sensibilités supérieures restent parfaitement exploitables jusqu’à 16000 ISO :

100 ISO

200 ISO

400 ISO

1600 ISO

3200 ISO

6400 ISO

12800 ISO

1600 ISO

3200 ISO

6400 ISO

12800 ISO

Sommaire :

  1. Un boitier volumineux et très robuste
  2. Un pilotage et des fonctions issues des boitiers pro
  3. Des qualités mécaniques professionnelles
  4. Une très bonne qualité d’image
  5. Un très bon mode vidéo
  6. Conclusion : un boitier APS-C professionnel