Accueil » Dossier » [Test] FuelBand : faut-il craquer pour le bracelet Nike ?

[Test] FuelBand : faut-il craquer pour le bracelet Nike ?

1 : Nike FuelBand, le bracelet high-tech 2 : Un mois avec le Nike FuelBand

Bilan : un gadget indispensable ?

Image 1 : [Test] FuelBand : faut-il craquer pour le bracelet Nike ?
Les limites du FuelBand

Rares sont les défauts du FuelBand. A condition bien sûr de le considérer à sa juste mesure, c’est à dire comme un indicateur de performances et un compagnon très motivant pour ses séances de sport. Il est évident, en revanche, que pour les sportifs les plus aguerris et a fortiori les professionnels, l’intérêt du bracelet de Nike est moindre.

Finalement, la principale limite du FuelBand réside dans sa conception même. Dépendant de son gyroscope, il lui est difficile de distinguer une activité d’une autre. Ainsi, une heure de rugby générera bien moins de Fuel (1 300), que le même temps passé à jouer au basket (2075). Ces données ont été recueillies par les utilisateurs de la communauté FrenchFuel.

Image 2 : [Test] FuelBand : faut-il craquer pour le bracelet Nike ?

Surtout, dans le prolongement de ce constat, on remarque que certains sports sont incompatibles avec le FuelBand, notamment ceux qui utilisent très peu les bras. C’est le cas du cyclisme où après une heure d’efforts nous avons constaté que le cumul de « Fuel » n’avait que peu gonflé.

Bilan : nous sommes accrocs

Image 3 : [Test] FuelBand : faut-il craquer pour le bracelet Nike ?Gadget assez simple, le FuelBand a su nous convertir à sa philosophie. En mélangeant l’aspect sportif et gamer, le bracelet de Nike réussi un pari que bien peu de gadgets ont atteint jusqu’ici.

Il remplit parfaitement son objectif, c’est-à-dire motiver son porteur à faire du sport et se paye même le luxe d’être un bel accessoire avec un design résolument sympathique.

Couplé à une excellente application, il réussit un quasi sans faute qui en fait à coup sûr l’une des gagdets de l’année.

Enfin, sachez que les plus impatients pourront le commander auprès du site anglais de l’équipementier sportif. Celui-ci permet les livraisons en France. Son prix : 139 €.

Sommaire :

  1. Nike FuelBand, le bracelet high-tech
  2. Un mois avec le Nike FuelBand
  3. Bilan : un gadget indispensable ?