Accueil » Test » [Test] Libratone Track+ : que vaut ce casque audio ultra léger à réducteur de bruit ?

[Test] Libratone Track+ : que vaut ce casque audio ultra léger à réducteur de bruit ?

La rédaction de Tom’s Guide a testé pour vous les écouteurs Track+ de Libratone, fonctionnant en Bluetooth avec un système d’annulation de bruit.

Image 2 : [Test] Libratone Track+ : que vaut ce casque audio ultra léger à réducteur de bruit ?
7/10

Libratone Track+

199.99€ > Amazon
On aime
  • Solide et confortable
  • Le design élégant
  • La qualité audio
  • Le réducteur de bruit réglable
  • L’application compagnon vraiment pratique
  • La stabilité de la connexion sans fil
On n’aime pas
  • L’autonomie de la batterie
  • Les basses pourraient être renforcées
  • Pas de housse de transport ni de chargeur USB Type C
Verdict :

Le Libratone Track+ est un excellent casque audio pour tous ceux qui se soucient du confort et de la qualité du son. Le design est moderne et élégant avec finition solide. De plus, l’écoute est agréable aussi bien dans les espaces privés que publics. Les instruments et les voix sont correctement restitués et le Track+ est à l’aise avec tous les genres musicaux. La fonction CityMix est efficace pour filtrer le bruit au niveau défini par l’utilisateur. Ceci étant le réducteur de bruit n’est pas au niveau du QuietControl 30. Cependant, la faible autonomie de la batterie limite la durée des sessions d’écoute. Au final le Libratone Track+ tire son épingle du jeu dans un marché de plus en plus saturé.

plus

5 raisons de craquer (ou pas) pour le Libratone Track+

Quand on parle de son de qualité, ou encore de design dans les produits audio, Libratonen’est pas forcément la marque qui vient à l’esprit de la plupart des utilisateurs. Et pourtant, même si elle ne bénéficie pas du même héritage ou de l’attrait des marques premium comme Bang & Olufsen et Bose, la société danoise continue son bonhomme de chemin avec sa jolie gamme de casques et d’enceintes. Le Track+ lui permet de s’illustrer grâce à une scène sonore dynamique et à un réducteur de bruit actif intuitif, le tout avec un rapport performance/prix des plus intéressants.

>>> Comparatif : quels sont les meilleurs écouteurs intra-auriculaires ?

Oui, pour le design

Léger, très fin et bien fini, le Track+ est impressionnant avec son design minimaliste cher à la marque. Les écouteurs s’insèrent parfaitement dans les oreilles sans être aussi protubérants que ceux du Bose QuietControl 30, pour un look plus épuré.

Le Track+ se veut un produit premium chose qui transparait dans la finition mat, et des écouteurs sculptés dans un matériau composite qui confère un sentiment de robustesse et d’élégance. Pour ne rien gâcher, le Track+ répond à la norme IPX4. Il ne craint donc pas les projections d’eau ni la sueur. Les deux modules de contrôle en métal attirent également l’attention. Légers, ils affichent une surface polie qui ajoute à l’apparence haut de gamme du Track+. Reste à voir si vous apprécierez les boutons en relief qui se fondent en toute discrétion dans les modules.

Libratone livre le Track+ avec quatre paires différentes d’embouts et un câble de chargement micro-USB. Dommage que ce dernier ne soit pas au format USB-C qui représente désormais le futur. De plus, il est dommage de ne pas fournir le moindre étui de transport. Les écouteurs sont élégants et vous voudrez probablement les protéger pendant vos déplacements, notamment pour éviter de perdre malencontreusement un embout entre deux sessions d’écoute.

Image 3 : [Test] Libratone Track+ : que vaut ce casque audio ultra léger à réducteur de bruit ?

Le confort semble avoir dicté la conception du Track+ et nous n’avons jamais eu à déplorer de gêne en les utilisant tous les jours pendant plusieurs semaines, et ce durant plusieurs heures chaque jour. En effet, les embouts sont suffisamment doux et fournissent à la fois un excellent amorti et une bonne isolation.

Contrairement à la plupart des modèles concurrents, le Track+ n’a pas besoin d’être inséré dans l’oreille avec un angle précis. L’écouteur en forme de pilule repose naturellement sans pincer l’oreille. De plus le tour de cou souple en caoutchouc est agréable sur la peau. En revanche le casque n’est pas vraiment adapté à la pratique d’un sport comme la course à pied. En effet, les modules qui renferment l’électronique et la batterie viennent taper contre la joue à chaque foulée. De la même façon, les écouteurs ont tendance à glisser en dehors de l’oreille pendant des exercices tels que des burpees ou même des abdos. Les petites ailettes n’apportent pas non plus de vraie solution au problème.

Oui et non, pour la qualité du son

Libratone nous a déjà séduits par le passé avec ses enceintes sans fil. Le Track+ est dans la même lignée avec un profil sonore riche qui met en valeur des médiums et des aigus étonnants. Sur un morceau comme Gonna Fly Now (Theme from Rocky) de Bill Conti, outre les trompettes et les riches sonorités du synthétiseur, il est également possible d’entendre des instruments qu’on ignorait souvent comme les congas et le tambourin. Le résultat est impressionnant et similaire à ce qu’on peut obtenir avec le QuietControl 30.

Le Track+ se prête à tous les genres de musique, mais pas forcément à toutes les chansons. Le rendu audio gagnerait à afficher de meilleures basses du fait d’une réponse en retrait par rapport au BeatsX ou au QuietControl 30 par exemple. Avec Streets at Night de PRhyme – qui profite d’une ligne de basse et d’une batterie percutante, marques de fabrique de DJ Premier – le Track+ n’a pas réussi à offrir le même punch que la plupart des modèles concurrents. Le volume maximum limité n’a pas non plus aidé à augmenter le niveau des basses.

Image 4 : [Test] Libratone Track+ : que vaut ce casque audio ultra léger à réducteur de bruit ?

Oui, pour le réducteur de bruit actif

Chez Libratone, la technologie de réduction active du bruit (ANC) porte le nom de CityMix. Quatre niveaux d’ANC différents sont disponibles : Pass Through (+6 décibels), Low NC (0 dB), Medium NC (-12 dB) et Maximum NC (-20 dB). Chaque paramètre est conçu pour isoler une certaine quantité de bruit ambiant ; cependant, nous avons eu du mal à faire la différence entre chaque niveau.

>>> Comparatif de casques anti-bruit : quel est le meilleur ?

En tant que citadin qui peut difficilement s’échapper du brouhaha quotidien de la capitale, vous utiliserez probablement le mode Maximum NC, qui réduit au silence toutes les interférences extérieures. Cela fonctionne parfaitement bien, mais bien malin qui pourra entendre la différence entre ce mode et les trois autres, surtout à volume maximum. En passant à proximité d’un bâtiment en construction, il faut baisser le volume en mode Pass Through pour entendre quoi que ce soit. Au final Low NC est le seul mode avec lequel on entend une différence, et c’est d’ailleurs celui que Libratone recommande lorsqu’il y a du vent.

Comparé aux casques ANC les plus performants, comme le QuietControl 30, le Track+ est un modèle parfaitement capable dans le métro ou dans une rue bruyante. En revanche il manque de puissance pour gommer le bourdonnement des moteurs d’un avion comme peut le faire le casque de Bose. De plus, grâce à l’ajustement précis du réducteur de bruit via l’application Bose Connect, le QuietControl 30 a un avantage certain sur la plupart de ses concurrents.

Image 5 : [Test] Libratone Track+ : que vaut ce casque audio ultra léger à réducteur de bruit ?

Enfin, en plus de CityMix, le Track+ dispose d’un mode ambiant qui vous permet d’entendre ce qui se passe autour de vous sans enlever les écouteurs. Vous pourrez donc écouter les conversations alentour, mais au final cette fonctionnalité n’a rien d’exceptionnel, car elle est également disponible sur d’autres modèles ANC.

Oui, pour l’application mobile

La plupart du temps, les applications mobiles qui accompagnent les casques audio ne servent pratiquement à rien (par exemple celle du Plantronics BackBeat Fit). Ce qui n’est pas le cas de celle de Libratone qui offre moult fonctionnalités. Celle-ci peut être téléchargée facilement en scannant le QR code qui se trouve dans le manuel. L’application permet de modifier les paramètres du réducteur de bruit, d’activer le mode ambiant ou encore d’accéder à un mode qui analyse l’environnement de l’utilisateur afin d’ajuster automatiquement le réducteur de bruit.

L’application permet également d’accéder à Spotify, Tidal, aux radios Internet et à la musique stockée dans votre smartphone. En fouillant un peu plus, on découvre qu’il est également possible d’ajouter un autre produit Libratone afin de partager la musique, ou encore de régler le temps avant la mise en veille automatique. Enfin, ceux qui ont du mal à utiliser les boutons de contrôle peuvent accéder au manuel au format numérique.

Notez que Libratone impose de se connecter en utilisant un email ou votre compte sur les différents réseaux sociaux, et même d’accéder à la localisation de votre téléphone. Probablement pour accéder aux radios locales. Ceci étant vous pouvez tout aussi bien refuser et accéder à l’application.

Image 6 : [Test] Libratone Track+ : que vaut ce casque audio ultra léger à réducteur de bruit ?

Non, pour l’autonomie de la batterie

La norme pour la plupart des casques audio dotés d’un réducteur de bruit est de 8 heures d’autonomie. C’est d’ailleurs ce qu’annonce Libratone, mais dans la pratique le Track+ est loin du compte.

Tout d’abord, le casque est livré avec une batterie à moitié pleine ce qui est considérable de nos jours. On s’attendait donc à disposer de 2 à 3 heures d’écoute, mais au final, la batterie a rendu l’âme au bout d’une heure et demie. À pleine charge, la batterie a fonctionné pendant 6 heures environ. Et augmenter le volume ou activer la fonction CityMix va drainer la batterie encore plus vite. Le QuietComfort 30 de Bose qui est annoncé avec 10 heures d’autonomie, s’est avéré bien plus performant, avec jusqu’à 8 heures d’écoute en activant le réducteur de bruit.

Le Track+ dispose d’un système de désactivation automatique pour économiser la batterie lorsqu’il n’est pas utilisé. En outre, il bénéficie d’une technologie de charge rapide pour retrouver 100% de batterie en une heure. Ceci étant vous aurez intérêt de garder un chargeur ou une batterie externe à portée de main.